Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 20:11
Parmi 95 patients de l’étude ANRS SALTO, dont le traitement avait été à l’époque interrompu en raison d’un bilan immuno-virologique stable et satisfaisant, 7 ont maintenu une charge virale (ARN) VIH indétectable 12 mois après interruption. Ces patients avaient initialement un taux de lymphocytes CD4 significativement plus élevé et une charge virale ARN plus basse que les autres patients. En analyse multivariée, seule la charge virale ADN dans le compartiment des globules blancs était prédictive de ce maintien. Dr Muriel Macé 13/06/2013 Assoumou L et coll. : A Low HIV DNA Level in Peripheral Blood Mononuclear Cells at ART Interruption Predicts a Higher Probability of Maintaining Plasma Viral Load < 400 Copies/mL. 20th CROI (Conference on Retroviruses and Opportunistic Infections) (Atlanta, Etats-Unis) : 3 – 6 mars 2013.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed
commenter cet article

commentaires