Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 22:26
« selon une nouvelle recommandation [de l’Anses], il vaut mieux manger du poisson 2 fois par semaine. Il faut en effet tenir compte du risque de pollution des eaux qui contamine les poissons d’eau douce ». « le poisson présente des avantages nutritionnels non négligeables. Il est source de protéines, et, selon les espèces, des fameux oméga 3. […] Mais les poissons, en particulier ceux qui se situent en haut de la chaîne alimentaire, peuvent être contaminés avec des polluants. C’est le cas pour les poissons d’eau douce qui sont fréquemment en contact avec des PCB et pour les poissons de mer qui peuvent contenir du méthylmercure ». L’Anses observe qu’« à haute dose, le méthylmercure est toxique pour le système nerveux central de l’homme, en particulier durant son développement in utero et au cours de la petite enfance ». « ces notions de toxicité, qui sont le fruit d’études expérimentales sur les animaux pour les PCB et d’enquête épidémiologiques pour le mercure, ont abouti à l’établissement de doses journalières à respecter ». « sont en deçà d’un seuil correspondant à un risque potentiel mais non avéré. Autrement dit, ce n’est pas parce qu’une personne mange du poisson en continu pendant plusieurs jours qu’elle prend des risques inconsidérés pour sa santé. Pour autant, ce n’est pas conseillé. […] L’agence se montre plus stricte en ce qui concerne les jeunes femmes, les femmes enceintes ou allaitantes pour une consommation de poisson d’eau douce, «à limiter une fois tous les 2 mois» ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires