Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 18:59
A l’instar de ce qui se passe en France, la gonococcie connaît une recrudescence partout en Europe et se complique de résistance bactérienne comme le montre cette étude barcelonaise de 100 souches isolées en 2011, dont 3 % présentaient une résistance aux céphalosporines de 3ème génération et 53% aux quinolones, mais aussi 5 % aux macrolides. Le typage moléculaire de 45 des souches a permis de montrer une prédominance nette d’un clone (ST-1407) parmi les souches de susceptibilité diminuée aux antibiotiques. Dr Muriel Macé 23/10/2012 Serra J et coll. : Antimicrobial susceptibility and molecular characterization of Neisseria gonorrhoeae strains isolated in 2011 from Barcelona, Spain. 52nd Interscience Conference on Antimicrobial Agents and Chemotherapy (ICAAC) (San Francisco, Californie) : 9-12 septembre 2012.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Infections froides
commenter cet article

commentaires