Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 11:43

Résumé

La sénescence cellulaire peut être considérée en premier lieu comme un mécanisme suppresseur de tumeurs. Toutefois, le vieillissement, principal facteur de risque d’apparition de carcinomes, est caractérisé par une augmentation de fibroblastes sénescents présentant un phénotype de type inflammatoire : « inflamm-âge » dans de nombreux tissus. Le « sécrétome » des fibroblastes sénescents participe activement à la progression tumorale en favorisant la TEM, l’angiogenèse et l’afflux de cellules inflammatoires. Le microenvironnement tumoral contient ainsi une myriade d’enzymes protéolytiques catalysant la formation de « Matrikines » pouvant accélérer le caractère invasif de tumeurs. La présence de fibroblastes sénescents peut de ce fait constituer une « niche » favorable au développement de tumeurs et une thérapeutique ciblée à ces cellules ou/et à leurs produits de sécrétion a été proposée.


  1. S. Brassart-Pasco , W. Hornebeck
  1. FRE 3481 CNRS, SFR « CAP Santé », faculté de médecine de Reims, université de Reims-Champagne-Ardenne, 51, rue Cognacq-Jay, 51095 Reims cedex, France
  2. Available online 22 March 2012.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Concept
commenter cet article

commentaires