Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 octobre 2014 6 25 /10 /octobre /2014 08:04
Le cancer et la polyarthrite rhumatoïde ont quelque chose en commun APA19 nov 2013 Une molécule spécifique joue un rôle important dans deux maladies complètement différentes : la protéine d'adhésion cellulaire, la cadhérine-11, est considérablement surproduite dans certains types de cancer tels que le cancer du sein ou les tumeurs cérébrales et la polyarthrite rhumatoïde. C'est le résultat d'une étude internationale présentée dans la revue Oncotarget. Des chercheurs de l'Université de Georgetown, de l'Université de Harvard, de l'Université de Columbia, de l'hôpital Mayo Clinic, aux États-Unis, et de l'Université Queen's University de Belfast, en Irlande du Nord, ont découvert que la cadhérine-11 est surexprimée dans 15 % des cancers du sein et dans de nombreux glioblastomes. Ils supposent que la molécule joue également un rôle dans le cancer du pancréas. « Ce que la plupart de ces cancers ont en commun est la cadhérine-11 et un mauvais pronostic, sans thérapies efficaces », a déclaré l'auteur référent, Stephen Byers. « L'expression de la cadhérine-11 est nécessaire à la croissance tumorale. Si elle est bloquée, la croissance des cancers faisant l'objet d'études sur des lignées cellulaires et des animaux s'arrête tout simplement, ce qui est vraiment assez frappant. » « Nos découvertes suggèrent que la cadhérine-11 est importante pour la progression des cancers ainsi que la polyarthrite rhumatoïde », a ajouté Stephen Byers. « Nous ne saisissons pas entièrement les raisons de ce phénomène. Néanmoins, nous nous efforçons de mettre rapidement en pratique cette découverte dans un cadre clinique. » Les chercheurs avaient déjà identifié un agent actif dans un traitement bien connu contre les rhumatismes, faisant actuellement l'objet d'essais cliniques.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Concept
commenter cet article

commentaires