Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 21:41
Le produit chimique bisphénol A, composant fréquent des plastiques, altère la maturation des ovules, participant ainsi au développement de l'infertilité. C'est ce qu'ont découvert des scientifiques de l'hôpital Brigham and Women's Hospital de Boston (États-Unis) lors d'expériences sur des ovules. Leurs résultats ont été publiés dans la revue Human Reproduction.

Dans une clinique spécialisée dans le traitement de la fertilité, les chercheurs ont réalisé, sur 121 patientes, des essais avec 352 ovules qui auraient été autrement éliminés. Les ovocytes ont été exposés à différents taux de bisphénol A (20 ng/ml, 200 ng/ml et 20 μg/ml), un ovule de chaque patiente a servi de témoin et n'a pas été exposé au BPA.

Plus la dose de BPA était élevée, plus les effets étaient importants : la quantité d'ovules parvenus à maturité chutait, tandis que le nombre d'ovules ayant subi une dégénérescence augmentait, tout comme le nombre d'ovocytes spontanément activés. Les ovules parvenus à maturité présentaient une quantité considérablement inférieure d'axes bipolaires et de chromosomes alignés qu'à l'accoutumée.

« À notre connaissance, il s'agit de la première étude démontrant que le BPA a un effet direct sur la maturation des ovules chez les femmes », a affirmé Catherine Racowsky. « L'omniprésence de l'exposition au BPA est telle que les patientes et les professionnels de la santé devraient être conscients de l'altération considérable des principes essentiels du processus de reproduction humain que le BPA peut impliquer et du rôle qu'il peut jouer dans l'infertilité inexpliquée. »

APA5 août 20133 vues

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Concept
commenter cet article

commentaires