Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2014 6 08 /11 /novembre /2014 17:22
La thérapie Matricielle en médecine régénérative, une nouvelle approche de la guérison des plaies chroniques. Auteurs Barbier-Chassefière V1, Garcia-Filipe S, XL Yue, Kerros ME, Petit E, Kern P, JL Saffar, Papy-Garcia D, Caruelle JP, Barritault D. Journal J Biomed Mater Res A. 2009 Sep 1; 90 (3): 641-7. doi: 10.1002 / jbm.a.32124. Résumé Les Blessures ne guérissent pas toujours et c'est un problème majeur de santé publique dont le traitement est difficile et coûteux. Les Traitements à base de cellules ou de facteurs de croissance ne sont pas encore très efficace. Nous avons développé une toute nouvelle stratégie qui consiste dans le traitement de la matrice blessée des tissus avec des biopolymères conçus pour imiter les sulfates d'héparane, appelés OTR4120, Ce composé est un polymère de dextran avec groupments sulfatés et carboxyméthyles. Après la liaison aux protéines de la matrice, le polymère d'héparane-sulfate protège le micro-environnement, le maintien de la production normale des signaux et des facteurs de croissance nécessaires à la guérison. Ici, nous montrons qu'un biopolymère spécifique accélère la fermeture de l'ulcère et améliore la ré-épithélialisation de la dermo-matrice par remodelage. OTR4120 en traitement a été associée à une maturation plus rapide des structures épidermiques, en particulier en ce qui concerne le nombre de couches de cellules épithéliales, et avec un aspect qui ressemble de plus près la peau normale. Le Traitement a également eu un effet principal sur le collagène I et III. Les ulcères cutanés nécrotiques induits chez la souris avec la doxorubicine ont récupéré des niveaux de collagène et d'organisation normale, sans aucun signe de fibrose. Ainsi, le traitement de la matrice à base de polymères appropriés est une alternative valable et simple à la médecine régénérative. PMID 18563829 [PubMed - indexé pour MEDLINE] Matrix therapy in regenerative medicine, a new approach to chronic wound healing. Authors Barbier-Chassefière V1, Garcia-Filipe S, Yue XL, Kerros ME, Petit E, Kern P, Saffar JL, Papy-Garcia D, Caruelle JP, Barritault D. Author information Journal J Biomed Mater Res A. 2009 Sep 1;90(3):641-7. doi: 10.1002/jbm.a.32124. Affiliation Abstract Nonhealing wounds remain a major health problem whose treatment is challenging and costly. Treatments based on cells or growth factors are still not very effective. We developed an entirely novel strategy consisting in treatment of the wound-tissue matrix with biopolymers engineered to mimic heparan sulfates called OTR4120. This compound was dextran polymer with sulfated and carboxymethyl groupments. After binding to matrix proteins, the heparan-sulfate-mimicking polymer protects the microenvironment, maintaining the normal production of signals and growth factors needed for healing to occur. Here, we show that a specific biopolymer accelerates ulcer closure and improves re-epithelialization and dermal-matrix-component remodeling. OTR4120 treatment was associated with faster maturation of epidermal structures, most notably regarding the number of epithelial-cell layers, and with an appearance that more closely resembled normal skin. Treatment had also a main effect on collagen I and III expression. Necrotic skin ulcers induced in mice with doxorubicin recovered normal collagen levels and organization, with no evidence of fibrosis. Thus, appropriate polymer-based matrix therapy is a valid and simple alternative to regenerative medicine. PMID 18563829 [PubMed - indexed for MEDLINE]

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Concept
commenter cet article

commentaires