Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 07:22
Paru en 1960, Le Moi divisé (The Divided Self) est le premier ouvrage du psychiatre britannique Ronald David Laing (1927–1989). Ou, devrait-on dire, de « l’antipsychiatre », puisqu’il fut l’un des principaux chefs de file de ce fameux mouvement de contestation de la psychiatrie institutionnelle classique[1]. The British Journal of Psychiatry analyse un livre réunissant des textes de plusieurs contributeurs (dont certains articles déjà publiés dans The International Journal of Psychotherapy, The Guardian, ou ailleurs) et consacré au jubilé de ce Moi divisé, avec l’ambition d’« évaluer la vie de Laing, son œuvre, ses points faibles comme ses points forts, et ses influences profondes et variées. » Plus globalement, cinq décennies plus tard, c’est aussi l’occasion de se demander ce qu’il reste en pratique des idées (généreuses ou utopiques ?) défendues jadis par l’antipsychiatrie. À l’heure des neurosciences et de la génétique triomphantes, Laing et ses épigones ont-ils laissé des traces durables ? Ou, comme le note l’auteur, Laing aurait-il été « englouti par son désir de passer pour une superstar de la psychiatrie » ? Il serait même devenu « un produit pour d’autres » qui ont « obscurci son message » pour lui nuire, en le présentant comme un « ennemi » de la psychiatrie, alors qu’il a fourni en réalité « une vision des incertitudes et des énigmes des interactions personnelles. » Perceptible également avec l’héritage de l’École de Palo Alto [2] (dont certains concepts convergent parfois avec ceux de l’antipsychiatrie), le grand brassage des idées dans les années 1960 n’aura pas été vain, puisqu’il demeure au moins, espérons-le, un certain regard critique sur tous les dogmes et certitudes péremptoires qui peuvent polluer les discours dominants. Mais au-delà de ce Moi exploré par Laing, n’est-ce pas en fait la psychiatrie elle-même qui serait foncièrement divisée, entre une branche humaniste, littéraire, philosophique, et une branche médicale, scientifique, voire scientiste ?… [1] http://fr.wikipedia.org/wiki/Antipsychiatrie [2] https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89cole_de_Palo_Alto Dr Alain Cohen 14/06/2013 Double DB : R.D. Laing: 50 years since The Divided Self. Br J Psychiatry, 2013; 202: 387–388.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed
commenter cet article

commentaires