Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 novembre 2014 5 28 /11 /novembre /2014 11:52

Une obscurité complète pendant la nuit semble très importante pour le succès du traitement du cancer du sein. Une étude américaine a montré que lorsque des rats étaient exposés pendant la nuit à une lumière faible, qui inhibe la production de mélatonine, ils étaient quasiment résistants au médicament permettant de traiter le cancer du sein, le tamoxifène. L'étude a été publiée dans la revue scientifique « Cancer Research ».

 

Des chercheurs de l'université de Tulane (La Nouvelle-Orléans) ont mené une étude chez des rats atteints de cancer mammaire. Durant la première phase, les animaux étaient soumis à un cycle jour/nuit de 12 heures pendant plusieurs semaines, pendant lesquelles ils étaient maintenus dans une obscurité totale pendant la nuit. Pendant la deuxième phase, le même cycle était utilisé mais l'obscurité n'était pas totale pendant les heures de nuit : une lumière faible était maintenue, équivalente à un rai de lumière provenant du bas d'une porte.

 

Dans la seconde phase, durant laquelle la lumière inhibait la production de mélatonine, le cancer était quasiment immunisé contre le traitement par tamoxifène. « Des niveaux élevés de mélatonine pendant la nuit mettent les cellules cancéreuses en "sommeil" en désactivant les mécanismes de croissance principaux. Ces cellules sont vulnérables au tamoxifène. Cependant, lorsque les lumières sont allumées et que la mélatonine est supprimée, les cellules du cancer du sein "se réveillent" et ignorent le tamoxifène », a expliqué l'auteur de l'étude David Blask. En outre, la mélatonine retardait et ralentissait la formation de la tumeur ainsi que sa croissance.

 

Les effets potentiels sur le traitement du cancer sont considérables, ont déclaré les chercheurs. Les résultats indiquaient également un nouveau facteur de risque dans le développement de la résistance au tamoxifène.

 

 

APA

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires