Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2015 7 15 /02 /février /2015 13:09
LA MALADIE DE LYME 16.01.2015 De nombreux pièges diagnostiques peuvent rendre difficile l’identification et la prise en charge d’une borréliose de Lyme. Le Haut Conseil de la Santé Publique vient d’actualiser un état des connaissances sur cette pathologie pour laquelle les outils biologiques ne permettent pas toujours de faire un diagnostic probant ni de l’exclure. La maladie de Lyme est due à Borrelia burgdorferi, une bactérie spiralée, transmise par les piqûres de tiques. Cette maladie fréquente et universelle dont l’incidence est en forte hausse en Europe. Entre 2009 et 2011, l’estimation annuelle de l’incidence nationale de la borréliose de Lyme en France était en moyenne de 43 cas/100 000 (27 000 cas par an) et stable au cours des trois années. Il existe des disparités régionales (›100/100 000 pour l’Alsace et la Meuse, 5 000/100 000 pour la Champagne-Ardenne, l’Auvergne, la Franche-Comté, le Limousin, la région Rhône-Alpes, <50/100 000 pour le Centre, la Basse-Normandie et l’Aquitaine). Mais des cas sont décrits dans toute la France à l’exception du littoral méditerranéen. Aux Etats-Unis, ce sont 300 000 cas par an. http://www.legeneraliste.fr/fmc/mise-au-point/2015/01/16/la-maladie-de-lyme_259281?ecmp=NL_flash_20150208&nlToken=vsogoH4I6ZJsaViAfo0gqwXAD-fN9FhocfEZH2YwI_9xh6zzQIjKS8egl23eCkKOsKpSYxJCVCACAA%3D%3D#utm_source=gene&utm_medium=newsletter&utm_term=&utm_content=20150208&utm_campaign=NL_flash

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Infections froides
commenter cet article

commentaires