Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 18:19

Nugon-Baudon L 1, Lhoste EF 1, Ouriet V 1, Lory S 1, Brezillon C 1, Chèze C 2, Rabot S 1

1 INRA-UEPSD, 78350 Jouy-en-Josas. 
2 Université Victor-Segalen, Laboratoire de pharmacognosie, 33076 Bordeaux.


Objectif. Montrer que la présence de flore colique humaine altère l'effet des catéchines du vin rouge sur des enzymes de détoxication chez le rat.

Les polyphénols sont métabolisés par la flore colique et certains de leurs métabolites pourraient être responsables de leurs effets protecteurs vis-à-vis du cancer.

Les polyphénols affectent les activités de certains enzymes de détoxication.

Protocole expérimental. 

Les rats porteurs de flore colique humaine ont bu une solution d'éthanol 10 %, pH 3,2 pure (témoin) ou enrichie en catéchine ou en épicatéchine 2 %, pendant 4 semaines.

Au sacrifice, le foie et le caeco-côlon ont été prélevés en vue des dosages enzymatiques : glutathion-S6 transférase (GST), UDP-glucuronosyl-transférase (UGT) et cytochromes P450 total.

Résultats. 

Dans le foie. Quel que soit le statut bactérien, la quantité totale de CYP450 est inférieure après traitement avec de la catéchine ou de l'épicatéchine (60 % et 80 %, p < 0,01) par rapport au témoin.

La forme 2E1 est diminuée de plus de 50 % par ces substances alors que la forme 2C11 (détectable uniquement chez les rats à flore humaine) est augmentée.

En l'absence de flore uniquement, l'activité spécifique de l'UGT2 est supérieure après traitement catéchine (200 %, p < 0,01).

En présence de flore uniquement, l'activité spécifique de la GST est augmentée par la catéchine (50 %, p < 0,01).

Dans l'intestin. Quel que soit le statut bactérien, la catéchine et l'épicatéchine ont augmenté l'activité spécifique de l'UGT1 (25 % et 50 %, p < 0,05). En présence de flore uniquement, l'activité spécifique de l'UGT2 est augmentée par les traitements (80 % et 150 %, p < 0,05).

Conclusions. 

La présence de flore colique humaine est indispensable à l'augmentation de certaines activités de détoxication (GST hépatique et UGT intestinale), ce qui suggère que des métabolites bactériens des catéchines sont impliqués dans cette induction.

Les catéchines non métabolisées diminuent le CYP450 total (et plus particulièrement la forme 2E1). Ce travail reflète l'importance de la flore colique humaine dans les processus de protection des polyphénols alimentaires et de leurs métabolites.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed
commenter cet article

commentaires