Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 16:46
Les jeunes enfants sont en proportion plus souvent infectés par les bactéries entéropathogènes (BEP) que les adultes. Les Salmonella non typhoïdiques, Campylobacter, Shigella, Escherichia coli O157 et Yersinia enterocolitica touchent plus fréquemment les enfants de moins de 5 ans que les plus âgés et les adultes. Aux USA, le réseau FoodNet conduit une surveillance active des cas confirmés d’infections à BEP dans 10 états représentant 15 % de la population totale. Avant 5 ans, le taux est le plus élevé en raison de la contamination oro-fécale et d’un plus grand nombre de consultations en cas de diarrhée sanglante ou non. Néanmoins, même avec le réseau, le nombre de cas diagnostiqués ne représente qu’une petite fraction du nombre réel de cas. Des chercheurs en épidémiologie ont construit un modèle statistique pour estimer le nombre de diarrhées dues aux 5 BEP avant 5 ans, sur l’ensemble des USA. Un sondage par téléphone réalisé par FoodNet, sur une période de 12 mois a permis d’évaluer l’incidence des diarrhées dans le mois précédent l’entretien parmi les sujets de moins de 12 ans, le nombre de fois où cette symptomatologie avait conduit à une consultation puis à une coproculture. La diarrhée était définie par l’existence de plus de 3 selles molles, pendant plus d’un jour. Dans la mesure où la fréquence des consultations est plus élevée en cas de diarrhée sévère, les séries antérieures cas-contrôles de FoodNet ont été utilisées pour tenir compte du rapport de risques (OR) de consultation pour les infections à Salmonella, Campylobacter et E coli O157. Les publications sur les épidémies à Y enterolytica et Shigella ont permis une approche similaire. Les calculs ont été faits pour les diarrhées sanglantes et non sanglantes. Il a été tenu compte de l’expertise des laboratoires pour la recherche des Yersinia et E coli. Le nombre des consultations, hospitalisations et décès a été extrapolé pour l’ensemble des USA, à partir des données du réseau comprenant les risques statistiques pour chaque BEP. Aux USA, avant 5 ans, le nombre d’infections confirmées à Salmonella a été estimé à 10 149 par an, pour Campylobacter 5 751, Shigella 3 958, E coli 887, Yersinia 315. Mais en tenant compte des absences de diagnostic de fréquence variable selon les germes, les 5 BEP seraient responsables de 291 162 maladies/an, 102 746 visites, 7 830 hospitalisations et 64 décès. Les Salmonella arrivent en tête (42 %, 38 décès), puis les Campylobacter (28 %), Shigella (21 %), Yersinia (5 %), E coli O157 (3 %). Ainsi les BEP, si l’on prend en compte les cas non diagnostiqués, sont responsables d’un nombre important de maladies avant 5 ans. Pr Jean-Jacques Baudon 10/05/2013 Scallan E et coll.: Estimates of illnesses, hospitalizations and deaths caused by major bacterial enteric pathogens in young children in the United States. Pediatr Infect Dis J., 2013; 32: 217-21

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Infections froides
commenter cet article

commentaires