Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 21:57
Les femmes enceintes souffrant d'hypothyroïdie présentent un risque quatre fois plus important que les femmes en bonne santé de donner naissance à un enfant autiste.

C'est le résultat d'une étude présentée par des scientifiques américains et néerlandais dans la revue Annals of Neurology.

Des chercheurs de l'Institut Methodist Neurological Institute de Houston (États-Unis) et du Centre médical Erasmus de Rotterdam (Pays-Bas) ont analysé les données de 4 000 mères néerlandaises et leurs enfants, volontaires dans le cadre de l'étude « Generation R » entre 2002 et 2006.

L'étude a révélé un risque d'autisme quatre fois plus élevé pour l'enfant en cas de production maternelle insuffisante d'hormones thyroïdiennes pendant la grossesse.

Un déficit maternel sévère en hormone T4 entraînait des symptômes autistiques plus prononcés chez l'enfant.

Un déficit maternel léger de cette même hormone ne donnait lieu cependant qu'à une augmentation non significative des symptômes autistiques.

« Il est de plus en plus fragrant que l'autisme résulte dans la plupart des cas de facteurs environnementaux et non de causes génétiques. Ceci laisse entrevoir des possibilités de prévention », a expliqué le premier auteur, Gustavo Román.

APA 21 août 2013

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Infections froides
commenter cet article

commentaires