Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 octobre 2012 2 30 /10 /octobre /2012 20:19


De nouvelles observations viennent s’ajouter aux données impliquant les micro-ARNs (miRs) dans la sclérose en plaques (SEP) et suggèrent que les modifications des taux de certains micro-ARNs (miRs) dans différentes formes de SEP pourraient être utilisées comme biomarqueurs pour le diagnostic et le pronostic de la maladie.

 

Les concentrations de 88 miRs ont été mesurées par PCR dans le liquide céphalo-rachidien de 7 patients atteints de SEP récurrente-rémittente (SEP-RR), 9 de SEP secondairement progressive (SEP-SP) et 9 contrôles.

 

Leur dérégulation est maximale dans la SEP-SP avec une diminution du miR423-3p et une augmentation de 12 miRs dont miR150, dont le taux est également accru dans la SEP-RR.

 

Une neurotoxicité significative pouvant être entrainée in vitro sur des neurones fœtaux humains en culture par l’augmentation de certains de ces miRs, les auteurs pensent qu’ils pourraient jouer un rôle dans la pathogenèse des formes progressives de SEP et constituer des cibles thérapeutiques potentielles.


Dominique Monnier 


Patel N et coll. : Elevated Micro RNAs in Cerebrospinal Fluid of Multiple Sclerosis Patients Contribute to Neuronal Injury.
Annual Meeting of the American Neurological Association in partnership with Association of British Neurologists (Boston, Etats-unis) : 7-9 octobre 2012.


Publié le 30/10/2012

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Concept
commenter cet article

commentaires