Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 10:18

 

Depuis le 16 janvier, l’émission « À votre écoute, coûte que coûte » diffusée sur les ondes de France Inter fait grincer des dents. Parodiant une émission de santé publique, le prétendu médecin Philippe de Beaulieu et sa femme psychothérapeute Margarete répondent aux questions des auditeurs dans un registre décalé fort éloigné d’une consultation scientifique. Un (vrai) médecin assigne la radio devant la justice, pour « exercice illégal de la médecine ».

France Inter à notre écoute, même au prix d’un procès ? Un médecin d’Étampes vient de déposer une plainte auprès du procureur de grande instance de Paris contre le directeur de France Inter, Philippe Val, pour « exercice illégal de la médecine et mise en danger d’autrui ». En cause, la nouvelle émission de la chaîne, « À votre écoute, coûte que coûte ». Tous les jours à 12 h 20, le docteur Philippe de Beaulieu et sa femme, la psychothérapeute Margarete, née Von Faulkenhausen, répondent pendant 7 minutes aux questions (intimes) d’un auditeur. Souvent à l’aide de conseils absurdes. Dont celui d’étendre « une couche épaisse de crème à la cortisone sur un herpès labial », cité par le praticien dans sa plainte. Cela risquerait « de faire flamber la lésion », explique-t-il.

Le médecin d’Étampes sait-il que l’émission est un canular ? Et quand bien même, peut-on rire de tout ? Depuis le lancement de cette émission, que rien ne présente comme une parodie, les critiques fusent, ainsi que les louanges qui saluent la résurrection de l’esprit d’un Pierre Desproges ou d’un Coluche.

Il faut dire que son ton dénote dans le service public. Les professionnels à l’antenne, derrière lesquels la presse a reconnu Zabou Breitman et Laurent Lafitte, assument un esprit réactionnaire teinté de racisme et d’homophobie. Margarete multiplie les allusions à la famille, qui n’est « vraie », qu’à partir d’« au moins deux enfants ». Philippe laisse entendre que « pour l’Afrique, c’est bien les OGM, pour les bobos, c’est mieux le bio ». Quant aux auditeurs, ils abordent des sujets très sensibles, bien loin parfois du politiquement correct. La biographie des présentateurs, en ligne sur le site de France Inter, laisse également perplexe. Philippe de Beaulieu, 43 ans, spécialiste en « biologie et en morphopsychologie » est décrit comme un fervent catholique, révoqué de la faculté de Rennes pour avoir défendu des thèses créationnistes, qui a réussi à se créer une « influente clientèle », grâce à son appartenance à la franc-maçonnerie. Quant à Margarete, « elle met au point la méthode de régime dite de la "phononutrition" et échafaude les fondements de la "géométropsychologie" ».

Canulars.

Au Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM), on affirme avoir reçu les réactions « d’une demi-douzaine de confrères irrités », sans pour autant s’émouvoir de l’émission. « Dès lors qu’on perçoit qu’il s’agit d’une émission satirique, sans mise en danger, nous ne crions pas au scandale. Nous sommes dans un pays où on a le droit de se moquer et de caricaturer, même les médecins », tempère le Dr André Deseur, porte-parole du CNOM.

Jean-Paul Hamon, président de la fédération des médecins de France, estime que France Inter devrait afficher plus clairement l’aspect satirique de l’émission. « Francis Blanche qui téléphone à une boucherie pour savoir si elle est agréée par la sécu car son médecin lui a conseillé de la viande, c’est drôle, car on sait que c’est un canular ! »

La chaîne a décidé de calmer le jeu : « Certains auditeurs n’ont pas compris qu’il s’agissait d’une émission de canulars, et tant mieux. Nous n’avons pas communiqué sur ce programme, exprès pour qu’il marque les esprits. Cela change tellement de ce que l’on peut entendre partout. Et c’est aussi un peu pour railler toutes les émissions qui prodiguent des conseils sans vraiment s’y connaître. Il faut que les auditeurs écoutent ce nouveau programme au douzième degré », prescrit le service de communication.

› COLINE GARRÉ

 

lequotidiendumedecin.fr 15/02/2012


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Concept
commenter cet article

commentaires