Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 11:53

Exposition sur la médecine traditionnelle

20 février 2011 

APA-Nouakchott (Mauritanie) Le musée de Nouakchott abrite actuellement une exposition des plantes médicinales, sous le thème ‘’ les merveilles de la médecine traditionnelle ‘’, dans le but de sensibiliser les populations sur l’importance capitale de certaines plantes pour l’existence humaine sur terre, a constaté un correspondant de APA en Mauritanie. 


Organisée sous le haut patronage de la veuve du premier président mauritanien, Marièm Daddah , l’exposition dure dix jours et est initiée par M. Abdoulaye N’Diouack, spécialiste en phytothérapie et membre de la société française d’Ethnopharmacologie.


Selon M. Abdoulaye N’Diouack , les plantes sont des produits naturels mieux adaptées à la nature humaine et leurs effets secondaires sont minimes .


Il souligne l’efficacité de certaines plantes qui contiennent des anthocyanosides dans le traitement du diabète en permettant de rétablir la vascularisation du pancréas.


Même chose pour les hémorroïdes, maladies graves pour lesquelles la médecine conventionnelle à ses limites. Il précise que les plantes médicinales permettent l’afflux veineux et l’effet vitaminique ‘’P’’ qui renforce les vaisseaux sanguins.


Par rapport à sa coopération avec les spécialistes de la médecine physique, M. Abdoulaye N’Diouack, lui-même sortant de la faculté de médecine de l’université ‘’Cheikh Anta Diop de Dakar, a précisé qu’il s’y réfère parfois, particulièrement dans les cas nécessitant l’imagerie ou la biochimie.


Enfin, il explique que 500.000 plantes médicinales existent de par le monde, même si certaines sont toxiques.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed
commenter cet article

commentaires

Hamar Fall Diagne 17/12/2011 16:29

Veuillez dans le futur, de faire très attention sur l'exactitude des informations que vous donnez. L'exposition sur la médecine traditionnelle n'a pas été initiée par Dr.Abdoulaye N'Diouck mais par
le musée de médecine traditionnelle de Mauritanie. Corrigez donc l'erreur. "Mieu vaut tard que jamais".
Meilleurs sentiments
Hamar Fall Diagne