Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2015 3 11 /02 /février /2015 16:40


Évaluation à long terme de la fatigue chez les patients atteints de la maladie de Lyme confirmée par des cultures.


Wormser GP1, Weitzner E2, McKenna D2, Nadelman RB2, Scavarda C2, Nowakowski J2.

Am J Med. 2015 février; 128 (2): 181-4. doi: 10.1016 /

 j.amjmed.2014.09.022. Epub 2014 le 15 octobre.


Résumé


CONTEXTE:

La fatigue est un symptôme commun avec de nombreuses causes.

Cette Fatigue sévère peut être une manifestation importante dans le post-traitement du syndrome de la maladie de Lyme.

La fréquence avec laquelle la fatigue grave se produit comme séquelle à long terme chez les patients suivis prospectivement avec la maladie de Lyme est inconnue.


MÉTHODES:

Les patients atteints, le diagnostic de maladie de Lyme étant confirmé par culture, et qui ont initialement présentés un érythème migrant ont été évalués chaque année lors d’une étude prospective afin de déterminer leur statut à long terme.

 

En 2011-2013, les sujets ont été évalués pour la fatigue en utilisant la Fatigue Severity Scale (FSS-11) qui a été utilisée dans les études de post-traitement du syndrome de la maladie de Lyme. Une FSS-11 score de ≥4.0 est indicatif d’une fatigue sévère.


RÉSULTATS:

Un total de 100 sujets ont été évalués, dont 52% étaient de sexe masculin; l'âge moyen était de 64,9 années (gamme, de 42 à 86 ans). La durée moyenne de suivi était de 15,4 ans (extrêmes, 11-20 ans).

 

Neuf sujets ont eu une grande fatigue mais pour aucun comme conséquence de la maladie de Lyme.

Seuls trois sujets ont présenté une fatigue persistante liée à  la maladie de Lyme.

La valeur FSS-11 pour ces trois personnes était inférieure à 4, avec une moyenne de 2,27, et aucun ne présentait d’insuffisance fonctionnelle.


CONCLUSIONS:

La Fatigue sévère a été retrouvée chez 9 patients (9%), confirmée par le diagnostic précoce de maladie de Lyme par culture, avec un suivi sur une période de 11 à 20 ans après la contiamination, mais était due à des causes autres que la maladie de Lyme.

Une Fatigue de moindre gravité était peut-être liée à la maladie de Lyme, mais a été retrouvée dans seulement 3% des 100 patients, et est rarement une complication à long terme de cette infection.

Copyright © 2015 Elsevier Inc.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Infections froides
commenter cet article

commentaires