Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 12:39

 

« certaines personnes se déclarent intolérantes aux ondes électromagnétiques. S'agit-il d'une pathologie liée vraiment aux ondes des téléphones mobiles, des antennes-relais, comme l'affirment des associations, ou bien ces troubles ont-ils d'autres origines ? ».

« pour répondre à cette question, l'AP-HP a décidé de lancer la première étude clinique en France visant à évaluer un protocole de prise en charge spécialisée des patients atteints «d'hypersensibilité» attribuée aux champs électromagnétiques ».

« à Paris, un premier centre de prise en charge est d'ores et déjà ouvert à l'hôpital Cochin. Au total, 24 centres investigateurs devraient participer à cette étude dans toute la France ».

« l'hypersensibilité électromagnétique toucherait 1,5 à 2% de la population. Elle se manifeste par des symptômes non spécifiques, qui peuvent conduire à des situations extrêmes obligeant certaines personnes à cesser de travailler et à modifier totalement leur mode de vie. Les personnes «électrohypersensibles» (EHS) attribuent leur souffrance aux champs électromagnétiques de l'environnement. Les professionnels et les institutions de santé sont accusés de ne pas prendre en considération ni en charge des malades trop facilement étiquetés psychiatriques ».


« L'OMS, le conseil scientifique de la Commission européenne (Scenihr) et l'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset) ont conclu dans des rapports récents qu'il n'y a pas de base scientifique permettant de relier les symptômes des EHS à une exposition aux champs électromagnétiques »
.


« pour autant, les personnes électrohypersensibles souffrent et ont besoin d'une prise en charge adaptée. […] En lançant une étude clinique de cette envergure, l'AP-HP, en collaboration avec l'Ineris et l'Anses, devrait permettre de mieux comprendre cette pathologie dont les déterminants sont l'objet d'une crispation entre associations et scientifiques ».


« En créant des centres de prise en charge référents dans toute la France, il s'agit d'offrir à ces patients des circuits médicaux fiables et adaptés. Cette initiative de santé publique, il faut le souligner, est pour le moins intéressante et inédite en France »
.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Les ondes
commenter cet article

commentaires

MRM 24/02/2012 18:28

Cette étude va évaluer "le retentissement des souffrances, notamment au niveau psychologique et social" et sera financée sur fonds publics. La clinique où Pr Belpomme (éminent chercheur dans ce
domaine) traite les gens qui souffrent de l’électrosensibilité ou de l'intolérance aux champs électromagnétiques ne figure pas parmi les 24 centres de consultation qui participent à cette étude. Le
but de cette étude est probablement de démontrer que cette maladie est d'origine psychique et de traiter les électrosensibles comme des « fous » pour dénier que la technologie sans fil créent les
souffrances biologiques. Je parle d’expérience comme un individu qui est intolérant aux champs électromagnétiques avec de vraies souffrances physiques. Les médias coopèrent avec l’industrie de
téléphonie mobile et sèment la désinformation en ne mentionnant pas les autres études cliniques sur l’électrosensibilité qui sont en cours.