Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 18:57
S’il était encore besoin de démontrer la supériorité de l’une par rapport à l’autre, cette étude tourangelle propose une comparaison des deux techniques, moléculaire et sérologique, pour la détection de Mycoplasma pneumoniae chez 105 patients atteints d’infection respiratoire basse. Pour les 17 patients diagnostiqués (13 par sérologie, 14 par PCR, 8 patients étant doublement positifs), la technique moléculaire permettait un diagnostic plus précoce dans le temps (5,5 vs 13,5 jours) et d’obtention plus rapide. Dr Muriel Macé 23/10/2012 Sunder S et coll. : Diagnosis of respiratory infections due to Mycoplasma pneumoniae: Serology or PCR ? 52nd Interscience Conference on Antimicrobial Agents and Chemotherapy (ICAAC) (San Francisco, Californie) : 9-12 septembre 2012. Au niveau des chiffres il y a un truc bizarre : 8 doublement positif + 5 autres positifs par sérologie + 6 autres par PCR ça fait 19 diagnoqtics et pas 17?

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Infections froides
commenter cet article

commentaires