Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 18:12


 

 

« une innovation qui pourrait faciliter grandement le diagnostic précoce de la maladie de Parkinson, sans le moindre examen invasif ».

 

« le mathématicien Max Little, de l'Institut technologique du Massachusetts (MIT), a imaginé, avec deux collègues de l'université britannique d'Oxford, un logiciel capable de déceler les infimes modifications de la voix qui seraient l'un des premiers signes de cette pathologie neurologique incurable ».


« L'avancée serait importante tant on sait qu'une prise en charge rapide améliore la qualité de vie des malades »
.


« le chercheur a travaillé à partir des échantillons de voix de 50 personnes atteintes, enregistrées une fois par mois pendant une période de 6 mois, ainsi que de ceux de personnes en bonne santé ou présentant d'autres pathologies altérant le son de leurs cordes vocales. De là, il a tiré un algorithme encore perfectible qui, lors des premiers tests, a permis de poser un "diagnostic" fiable à 86% ».


« a expliqué que son objectif n'était absolument pas de "remplacer les spécialistes" mais de "leur fournir un outil pratique et peu coûteux", l'examen étant réalisable via un simple appel. De même, le chercheur suggère que son logiciel puisse également aider à améliorer le suivi des patients entre deux rendez-vous, notamment en donnant rapidement un aperçu des effets lors d'un ajustement du traitement ».


Ce « programme informatique, sélectionné par les organisateurs de la conférence TEDGlobal 2012, haut lieu de l'innovation, a fait l'objet d'une première présentation à Édimbourg, en Écosse. L'occasion pour le scientifique de lancer un appel aux volontaires, malades ou bien portants, qui accepteraient de contribuer au perfectionnement de son système ».


« Son ambition est d'entrer 10 000 voix provenant d'au moins 10 pays dans sa base de données afin de fournir un outil opérationnel aux thérapeutes dans les 2 ans »
.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Les ondes
commenter cet article

commentaires