Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2011 6 20 /08 /août /2011 10:38
Des chercheurs du MIT, le Massachusetts Insitute of Technology, développent dans leurs laboratoires un traitement révolutionnaire qui pourrait lutter efficacement contre tous les virus, rapporte le magazine Time.

Lors des essais sur des cellules animales et humaines, ce traitement baptisé "Draco" (pour Double-stranded RNA Activated Caspase Oligomerizers) s'est montré efficace contre quinze virus.

Parmi eux, celui de la grippe H1N1, du rhume commun, de la dengue, de la polio et plusieurs types de virus responsables de fièvres hémorragiques, selon les premiers résultats publiés dans la revue scientifique PLOS One.

Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs du MIT ont en fait poussé les cellules infectées au "suicide" pour laisser place aux seules cellules saines.

Résultat : le traitement génère une autodestruction de toutes les cellules infectées.

En laboratoire, Draco a déjà permis de guérir des souris infectée par le H1N1. Les scientifiques chargés du projet espèrent obtenir l’autorisation d’essais cliniques sur d’autres animaux avant de passer à l’être humain.

Pour le quotidien britannique The Daily Mail, ce nouveau médicament pourrait être commercialisé "d’ici à dix ans." Draco pourrait permettre de combattre efficacement des virus contre lesquels les traitements sont limités, notamment les hépatites et le VIH, le virus provoquant un sida. 

"Il est certainement possible que le traitement ne fonctionne pas avec certains virus, mais pour le moment, nous n’en avons pas trouvé", assure Todd Rider, l'un des responsables du programme, qui précise qu'"en théorie, ça devrait marcher contre tous les virus".


PLoS One. 2011;6(7):e22572. Epub 2011 Jul 27.

Broad-spectrum antiviral therapeutics.

Rider TH, Zook CE, Boettcher TL, Wick ST, Pancoast JS, Zusman BD.
Source
Lincoln Laboratory, Massachusetts Institute of Technology, Lexington, Massachusetts, United States of America.

Abstract
Currently there are relatively few antiviral therapeutics, and most which do exist are highly pathogen-specific or have other disadvantages. We have developed a new broad-spectrum antiviral approach, dubbed Double-stranded RNA (dsRNA) Activated Caspase Oligomerizer (DRACO) that selectively induces apoptosis in cells containing viral dsRNA, rapidly killing infected cells without harming uninfected cells. We have created DRACOs and shown that they are nontoxic in 11 mammalian cell types and effective against 15 different viruses, including dengue flavivirus, Amapari and Tacaribe arenaviruses, Guama bunyavirus, and H1N1 influenza. We have also demonstrated that DRACOs can rescue mice challenged with H1N1 influenza. DRACOs have the potential to be effective therapeutics or prophylactics for numerous clinical and priority viruses, due to the broad-spectrum sensitivity of the dsRNA detection domain, the potent activity of the apoptosis induction domain, and the novel direct linkage between the two which viruses have never encountered.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Infections froides
commenter cet article

commentaires