Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 16:09
En Août 2010, des cas de narcolepsie étaient signalés en Finlande et en Suède et un lien possible établi avec la vaccination contre la grippe A/H1N1 2009 par le vaccin adjuvé par AS03. Un suivi de cohorte rapportait en Finlande un risque de narcolepsie 13 fois supérieur après la vaccination, chez les enfants de 4 à 19 ans, les symptômes étant apparus pour beaucoup dans les 3 mois suivant la vaccination et pour presque tous dans les 6 mois. Aucun autre pays européen ni le Canada ne relevait une telle association. S ‘agissait-il alors d’une spécificité des pays scandinaves ? La réponse à cette question nous est donnée par une étude réalisée en Angleterre. Il s’agit d’une analyse rétrospective. Les auteurs ont relevé tous les cas de narcolepsie chez les enfants de 4 à 18 ans, dont les premiers symptômes sont apparus depuis janvier 2008, soit au total 75 cas de narcolepsie avérés dont les antécédents vaccinaux et le statut d’appartenance à un groupe à risque étaient connus. Onze enfants avaient été vaccinés par le vaccin adjuvé par AS03 avant l’apparition de la maladie, dont 7 dans les 6 mois précédents. Les auteurs estiment l’augmentation du risque à 14,4 (odds ratio ; intervalle de confiance à 95% : 4,3 à 48,5) après une vaccination à une date indifférente, et à 16,2 (3,1 à 84,5) après la vaccination dans les 6 mois précédant l’apparition des troubles. Ce résultat est conforme au risque relatif de 13 constaté par l’étude finlandaise. Selon les auteurs, le risque peut être estimé entre 1 pour 57 500 et 1 pour 52 000 doses. Ces données devront être réévaluées après un suivi prolongé. Les auteurs n’excluent ni la possibilité d’un « surdiagnostic » créé par une sorte d’effet d’annonce des alertes suédoise et finlandaise, ni un « sousdiagnostic », le délai étant toujours assez long entre l’apparition des premiers symptômes et le diagnostic de narcolepsie. Certains patients dont les symptômes seraient apparus en 2010 et 2011 pourraient ainsi ne pas avoir été encore diagnostiqués. A la suite des premiers signalements suédois et finlandais, l’Agence européenne du médicament avait modifié les indications d’utilisation de ce vaccin. Mais le premier suspect de cet effet secondaire est l’adjuvant AS03 et la question reste posée de son utilisation pour la fabrication d’autres vaccins anti-grippe. Dr Roseline Péluchon Miller E et coll. : Risk of narcolepsy in children and young people receiving AS03 adjuvantedpandemic A/H1N1 2009 influenza vaccine: retrospectiveanalysis BMJ 2013; 346: f794. doi: 10.1136

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed
commenter cet article

commentaires