Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 08:22

De façon convergente, les études neuropsychologiques et les données de l’imagerie fonctionnelle en résonance magnétique ont montré l’existence de déficits dans la reconnaissance faciale chez des sujets avec troubles du spectre autistique (TSA). Or le gyrus fusiforme [1] est considéré comme la région-clé du cerveau pour ces processus de reconnaissance faciale (key structure in face perception). Et l’on sait par ailleurs que la régulation des voies visuelles procède de mécanismes cholinergiques.

Il était donc tentant de vérifier dans quelle mesure l’activité centrale de type acétylcholinestérasique [2]  se trouve perturbée dans les TSA et, le cas échéant, si cette altération du marqueur de la fonction cholinergique est corrélée au dysfonctionnement social des intéressés. Cette hypothèse a été testée dans cette étude japonaise qui a été menée chez vingt adultes –14 hommes et 6 femmes– de 18 à 33 ans avec autisme, et vingt sujets contrôles –14 hommes et 6 femmes- également. L’activité acétylcholinestérasique du cortex a été estimée en recourant aux tomographies par émission de positons (PET scan) et à l’usage d’un radio-traceur.

Conformément à l’usage dans ce type d’études, l’analyse morphométrique était fondée sur la méthodologie basée sur les voxels (pixels de l’imagerie médicale en 3D), et l’évaluation clinique des troubles du registre autistique reposait sur les échelles de référence ADOS (Autism Diagnosis Observation Schedule) [3] et ADI-R (Autism Diagnostic Interview-Revised) [3]; la première échelle portant plutôt sur les troubles actuels, et la seconde sur l’anamnèse des troubles dans l’enfance.

Dans l’hémisphère droit comme dans le gauche, les données recueillies confirment l’existence d’une activité cholinergique « significativement réduite » affectant le gyrus fusiforme, les taux du radio-traceur étant « négativement corrélés avec le degré de désocialisation estimé par les échelles ADOS et ADI-R. »

Pour les auteurs, ces résultats suggèrent que le déficit bilatéral d’innervation cholinergique du gyrus fusiforme pouvant être observé à l’âge adulte est sans doute associé « à la fois aux troubles actuels et aux anomalies du fonctionnement social constatées dès l’enfance. »

 

Publié le 12/04/2011

 

Suzuki K et coll. : Reduced acetylcholinesterase activity in the fusiform gyrus in adults with autism spectrum disorders. Arch Gen Psychiatry 2011 ; 68-3 : 306-313.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Concept
commenter cet article

commentaires