Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 16:44
L’utilisation des fluoroquinolones est en pleine croissance, tout particulièrement celle de la ciprofloxacine, la lévofloxacine et plus récemment de la moxifloxacine. Les réactions d’hypersensibilité ont augmenté parallèlement à tel point que les quinolones sont actuellement les antibiotiques le plus souvent en cause dans les réactions allergiques médicamenteuses, après les bêta-lactamines. Ces réactions sont fréquemment IgE dépendantes (urticaire, anaphylaxie) mais aussi parfois lymphocytes T dépendantes (exanthème maculo-papuleux, érythème pigmenté fixe, pustulose exanthématique aiguë généralisée, syndrome de Stevens-Johnson, nécrolyse épidermique toxique). Une étude rétrospective menée en Espagne permet de préciser les facteurs de survenue des réactions d’hypersensibilité aux fluoroquinolones. De janvier 2005 à décembre 2010, 218 patients ont été vus pour une suspicion d’allergie aux quinolones. Après recueil de l’histoire clinique détaillée, le bilan étiologique a compris un test d’activation des basophiles et si nécessaire un test de provocation médicamenteux. Les tests cutanés n’ont pas été retenus en raison d’une faible sensibilité et spécificité. Les accidents ont été différenciés en réactions immédiates (apparues dans l’heure suivant leur administration) et non immédiates (après une heure). Sur les 218 patients inclus dans ce travail, une hypersensibilité aux fluoroquinolone a été confirmée chez 69, réfutée chez 146 autres et 3 patients ont été exclus. L’étude comparative des différents groupes a montré que les patients allergiques avaient eu plus souvent un diagnostic antérieur confirmé d’hypersensibilité aux bêta-lactamines (P = 0,029), des réactions immédiates (P = 0,001), une anaphylaxie (P = 0,000) et que la moxifloxacine était la fluoroquinolone la plus fréquemment incriminée (P = 0,027). Une analyse de régression logistique a montré une association entre réactions d’hypersensibilité aux fluoroquinolones et 3 facteurs : une hypersensibilité préalable aux bêta-lactamines (odds ratio [OR] : 4,571; intervalle de confiance à 95 % [IC 95 %] : 0,987–21,171; OR ajusté: 23,654; IC 95 % : 1,529–365,853), les réactions immédiates (OR: 17,333; IC 95 %: 4,374–68,691; OR ajusté : 52,493; IC 95 %: 6,621–416,200) et les réactions provoquées par la moxifloxacine (OR : 3,091; IC 95 %: 1,160–8,239; OR ajusté : 13,610; IC 95 %: 2,419–76,565). Ces résultats restent cependant à vérifier dans une population plus importante… Dr Geneviève Démonet 10/05/2013 Blanca-Lopez N et coll. : Hypersensitivity reactions to fluoroquinolones: analysis of the factors involved. Clin Exp Allergy 2013;43: 560-567.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed
commenter cet article

commentaires