Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 18:10
04/10/2011
De 50 à 100 % des patients ayant eu une allogreffe de cellules souches hématopoïétiques (CSH) ont une virurie à BK virus, et 5 à 40 % développent une cystite hémorragique. Celle-ci ayant été associée à un accroissement de morbi-mortalité, des auteurs espagnols ont cherché à préciser l’incidence et les facteurs de risque de la cystite hémorragique après allogreffe de CSH. Ils ont pour ce faire mené en CHU, à Grenade, une étude prospective monocentrique, qui a inclus 37 patients (dont 24 hommes) ayant eu une allogreffe de CSH de 2008 à 2010, 4 d’entre eux étant séropositifs pour le VIH. Parmi ces patients, de 41 ans d’âge médian (17-63 ans), 13 (35,1 %), dont 10 hommes, ont développé une cystite hémorragique, de 4 à 115 jours après la greffe, 1 seul étant VIH+, et 12 des 13 patients avaient une virurie à BK virus. Une tendance à une probabilité accrue de CH a été observée chez les patients dont les CSH provenaient de donneurs non apparentés et chez ceux ayant eu une maladie du greffon contre l’hôte de haut grade. La médiane de survie était de 8,2 mois (1,9-14,5 mois) en cas de cystite hémorragique vs 12,3 mois (2,7-21,8 mois) en l’absence de cette complication.


Dr Julie Perrot

Rivera Ginés A et coll. BK-related haemorrhagic cystitis in allogenic haematopoietic stem cell transplant : A single center experience. 16th Congress of the European Hematology Association (EHA) – Londres - 9-12 juin 2011.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed
commenter cet article

commentaires