Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 15:40

« Utiliser la peau d'un malade pour fabriquer des neurones sains, injectables sans risque de rejet : cette perspective se rapproche encore un peu après la parution [dans les Pnas] des nouveaux travaux de l'équipe du Pr Marius Wernig de l'école de médecine de Stanford en Californie ».

« ce chercheur américain s'était distingué il y a 2 ans déjà en parvenant à fabriquer des neurones à partir de cellules de la peau, sans avoir besoin de reprogrammer ces dernières en cellules souches. Cette fois, son équipe et lui ont créé de la même façon des précurseurs neuronaux, des cellules au stade de développement précédant les neurones. En évoluant, elles permettent d'obtenir les trois types de cellules qui constituent le cerveau et le système nerveux : les neurones, les astrocytes et les oligodendrocytes ».
« pour transformer des cellules de la peau en cellules neuronales, les chercheurs ont utilisé trois protéines, appelées «facteurs de transcription», que l'on trouve dans les neurones. Injectées aux cellules de la peau en utilisant un virus comme transporteur, elles ont induit leur transformation. Trois semaines plus tard, environ une cellule sur 10 était devenue un précurseur neuronal ».
« les cellules créées de cette façon ont l'avantage d'éviter le risque de rejet, puisqu'elles ont le même patrimoine génétique que le patient. Enfin, les précurseurs neuronaux ont la faculté de se reproduire facilement en laboratoire, ce qui facilite leur usage pour la recherche de médicaments ou pour d'éventuelles transplantations ».
Le Pr Wernig remarque ainsi que: « Nous sommes très excités par les perspectives qu'ouvrent ces cellules. Nous avons montré que les cellules pouvaient être injectées dans le cerveau d'une souris atteinte d'une maladie génétique affectant le cerveau, et produire une protéine importante pour la propagation du signal électrique par les neurones ».
« d'autres études sur des cellules humaines restent nécessaires pour vérifier l'innocuité et l'efficacité de la méthode sur l'homme ».

 

Cell Stem Cell. 2011 Dec 2;9(6):517-25.

Induced neuronal cells: how to make and define a neuron.

Source

Institute for Stem Cell Biology and Regenerative Medicine, Department of Pathology, Stanford University School of Medicine, Stanford, CA 94305, USA.

Abstract

Cellular plasticity is a major focus of investigation in developmental biology. The recent discovery that induced neuronal (iN) cells can be generated from mouse and human fibroblasts by expression of defined transcription factors suggested that cell fate plasticity is much wider than previously anticipated. In this review, we summarize the most recent developments in this nascent field and suggest criteria to help define and categorize iN cells that take into account the complexity of neuronal identity.

PMID:
 
22136927
 
[PubMed - in process]

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Concept
commenter cet article

commentaires