Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 10:24

Selon une étude américaine parue cette semaine, consommer une portion de bœuf, de porc ou d’agneau chaque jour accroît le risque de mortalité de 12 %, par rapport aux personnes qui en consomment peu ou pas.

 

Le risque est encore plus important avec la viande transformée, comme le bacon, les saucisses ou le salami. « Nous avons constaté qu’une consommation régulière de viande rouge entraînait un risque élevé de mortalité par maladies cardiovasculaires et par cancer », souligne les auteurs de l’étude.

 

Les chercheurs montrent que l’augmentation du risque s’élève à 13 % pour la viande non transformée et à 20 % quand elle est transformée.

 

 

Selon cette étude, publiée dans l’édition en ligne des « Archives of Internal Medicine », le fait de remplacer une telle portion de viande rouge par du poisson ou de la volaille notamment, entraîne une diminution du risque comprise entre 7 et 19 % selon l’aliment de substitution.

Pour mener cette recherche, les auteurs ont analysé des données de deux études ayant porté sur 37 698 hommes et 83 644 femmes, suivis pendant plus de vingt ans.

La viande rouge est une importante source de protéine dans l’alimentation, et des études précédentes avaient déjà montré que sa consommation régulière entraînait une augmentation du risque de diabète et de maladies cardio-vasculaires, ainsi que de certains cancers.

› C. R.

lequotidiendumedecin.fr 13/03/2012
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires