Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2013 2 09 /07 /juillet /2013 07:18
L’arthrose (OA) comprend initialement une résorption osseuse sous chondrale qui entraîne une sclérose sous chondrale et la formation d’ostéophytes. Ces modifications du turnover osseux résultent d’une augmentation de l’activité des ostéoclastes et des ostéoblastes. Or, le système ostéoprotégérine (OPG)/ RANK /RANKL est au centre de cette activité. Par ailleurs des molécules associées à la douleur ont été détectées dans l’os sous chondral de l’articulation arthrosique. Dans ce travail expérimental, les auteurs ont supposé que l’OPG pourrait, en inhibant l’ostéoclastogénèse et le turnover osseux prévenir la douleur dans un modèle d’OA chez le rat. Cent quatre rats males ont été utilisés pour cette expérience. Les lésions articulaires ont été induites par une injection intra articulaire de MIA (monosodium iodoacétate) tandis que les animaux contrôles recevaient une injection intra articulaire de sérum physiologique. Deux mesures de comportements douloureux ont été évaluées : l’asymétrie des membres postérieurs, témoin de l’hyperalgie et le retrait de la patte, témoin de la l’allodynie. Les rats ont été randomisés dans différents groupes de traitement. Le groupe « traitement préventif » a reçu des injections sous cutanées d’OPG ou d’un placebo de J1 à J27 après l’injection intra articulaire de MIA. Le groupe « traitement curatif » a bénéficié d injections sous cutanées de placebo de J1 à J20 puis d’injections d’OPG à partir de J27.Le groupe traitement préventif par zolédronate (ZOL) a eu des injections sous cutanées de ZOL de J1 à J25. Les rats contrôles (sérum physiologique) ont reçu un placebo. A la fin de l’étude, les rats ont été sacrifiés et l’articulation tibio fémorale analysée. Le traitement préventif par OPG a diminué l’hyperalgie mais pas l’allodynie et s’est accompagné d’une réduction du nombre des ostéoclastes, de la synovite, des lésions cartilagineuses et du nombre d’ostéophytes. Le traitement par ZOL a diminué l’hyperalgie, la synovite, les dégradations cartilagineuses et le nombre d’ostéophytes, mais pas l’allodynie ni le nombre d’ostéoclastes. Le traitement curatif par OPG a réduit l’hyperalgie, le nombre d’ostéoclastes mais n’a pas eu d’effet sur l’allodynie, la synovite, les dégradations cartilagineuses ou le nombre d’ostéophytes. Le turnover de l’os sous chondral semble donc particulièrement important dans les premières phases de l’OA. Il serait probablement pertinent de favoriser les essais thérapeutiques ciblant l’ostéoclaste. Dr Juliette Lasoudris Laloux 05/07/2013 Devi Rani Sagar et coll.: Osteoprotegerin reduces the development of pain behaviour and joint pathology in a model of osteoarthritis. Ann Rheum Dis., 2013; publication avancée en ligne le 30 mai.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Concept
commenter cet article

commentaires