Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 février 2012 4 02 /02 /février /2012 11:38

« la recherche explore de nouvelles pistes pour comprendre le rôle des facteurs environnementaux dans les cancers ».

« le cancer constitue l'une des premières causes de mortalité dans le monde. L’OMS estime à 84 millions les morts qui lui seront imputables sur la période 2005-2015 si aucune mesure n'est prise, justifiant la création […] d'une Journée mondiale du cancer, chaque 4 février ».

« l'accent sera mis cette année sur la prévention. Une meilleure compréhension du rôle de l'environnement dans la survenue des cancers est déterminante. Même si la tâche s'avère complexe car les liens de causalité sont souvent difficiles à établir ».
Le journaliste explique ainsi que « le cancer est une maladie d'origine multifactorielle. Une fois écartée la part attribuable au comportement (tabac, alcool, exposition solaire, alimentation, activité physique...), à la génétique et au vieillissement démographique, reste à apprécier le poids relatif des agents physiques, chimiques ou biologiques auxquels un individu est exposé dans son existence ».


Fabien Calvo, directeur de l'Institut cancer de l'Aviesan (Alliance nationale pour les sciences de la vie et de la santé), note qu’« il est bien plus aisé d'établir l'impact d'un contaminant comme l'amiante, car celui-ci est abondant et donne lieu à l'apparition d'un cancer rare, comme c'est souvent le cas en milieu professionnel. 

Mais lorsqu'il s'agit d'une exposition à faible dose entraînant des cancers non spécifiques, le lien de cause à effet devient très vite difficile à démontrer ».

« malgré les difficultés, les études épidémiologiques apportent un certain nombre de réponses ». 

Françoise Clavel-Chapelon, chercheuse à l'Institut Gustave-Roussy, remarque ainsi que « les études de cohorte visent à suivre l'évolution de l'état de santé d'une population saine pendant plusieurs années, pour enregistrer des liens entre leur mode de vie et l'apparition de pathologies ».

« des avancées dans le domaine de la biologie laissent également présager des progrès pour dépister les sujets à risque. L'un des enjeux réside dans l'identification de biomarqueurs d'exposition. […] Une autre voie prometteuse est l'approche dite «intégrative». Il s'agit d'observer l'impact du milieu sur l'ensemble des voies biologiques, sans se limiter aux effets sur la structure des gènes, désormais considérés comme trop restrictifs ».

Nature. 2010 Apr 15;464(7291):993-8.

 

Les avancées de la recherche en cancérologie

 

"Recherche sur les cancers: tout s'accélère", tel est le thème d'un documentaire qui sera disponible dès samedi sur plusieurs sites web, dont www.recherche-tout-saccelere.fr, à l'occasion de la Journée mondiale contre le cancer. 

Quelques-unes de ces avancées: en matière de recherche, plus de 34.000 malades ont été inclus en 2010 dans des essais cliniques; les techniques de séquençage génétique permettent d'affiner le diagnostic des tumeurs et les traitements sont de plus en plus personnalisés: 

17 thérapies ciblées sont utilisées en France actuellement. Cependant, si la réduction de la mortalité due au cancer "se poursuit de manière régulière", comme l'explique le Pr Fabien Calvo, directeur de recherche de l'Institut national du cancer (INCa), la prévalence de la maladie connaît "une accélération extraordinaire dans les pays en développement". 

Or "on pourrait prévenir 4 cas de cancers sur 10 si on savait mieux maîtriser les facteurs de risque", ajoute Jacques Raynaud, président de l'ARC. A ce sujet, l'Institut de veille sanitaire (InVS), dans son dernier Bulletin épidémiologique hebdomadaire, plaide pour que les études sur l'environnement soient plus précises au niveau local et va pour ce faire croiser les données des registres existants.

 



International network of cancer genome projects.

International Cancer Genome Consortium, Hudson TJ, Anderson W, Artez A, Barker AD, Bell C, Bernabé RR, Bhan MK, Calvo F, Eerola I, Gerhard DS, Guttmacher A, Guyer M, Hemsley FM, Jennings JL, Kerr D, Klatt P, Kolar P, Kusada J, Lane DP, Laplace F, Youyong L, Nettekoven G, Ozenberger B, Peterson J, Rao TS, Remacle J, Schafer AJ, Shibata T, Stratton MR, Vockley JG, Watanabe K, Yang H, Yuen MM, Knoppers BM, Bobrow M, Cambon-Thomsen A, Dressler LG, Dyke SO, Joly Y, Kato K, Kennedy KL, Nicolás P, Parker MJ, Rial-Sebbag E, Romeo-Casabona CM, Shaw KM, Wallace S, Wiesner GL, Zeps N, Lichter P, Biankin AV, Chabannon C, Chin L, Clément B, de Alava E, Degos F, Ferguson ML, Geary P, Hayes DN, Hudson TJ, Johns AL, Kasprzyk A, Nakagawa H, Penny R, Piris MA, Sarin R, Scarpa A, Shibata T, van de Vijver M, Futreal PA, Aburatani H, Bayés M, Botwell DD, Campbell PJ, Estivill X, Gerhard DS, Grimmond SM, Gut I, Hirst M, López-Otín C, Majumder P, Marra M, McPherson JD, Nakagawa H, Ning Z, Puente XS, Ruan Y, Shibata T, Stratton MR, Stunnenberg HG, Swerdlow H, Velculescu VE, Wilson RK, Xue HH, Yang L, Spellman PT, Bader GD, Boutros PC, Campbell PJ, Flicek P, Getz G, Guigó R, Guo G, Haussler D, Heath S, Hubbard TJ, Jiang T, Jones SM, Li Q, López-Bigas N, Luo R, Muthuswamy L, Ouellette BF, Pearson JV, Puente XS, Quesada V, Raphael BJ, Sander C, Shibata T, Speed TP, Stein LD, Stuart JM, Teague JW, Totoki Y, Tsunoda T, Valencia A, Wheeler DA, Wu H, Zhao S, Zhou G, Stein LD, Guigó R, Hubbard TJ, Joly Y, Jones SM, Kasprzyk A, Lathrop M, López-Bigas N, Ouellette BF, Spellman PT, Teague JW, Thomas G, Valencia A, Yoshida T, Kennedy KL, Axton M, Dyke SO, Futreal PA, Gerhard DS, Gunter C, Guyer M, Hudson TJ, McPherson JD, Miller LJ, Ozenberger B, Shaw KM, Kasprzyk A, Stein LD, Zhang J, Haider SA, Wang J, Yung CK, Cros A, Liang Y, Gnaneshan S, Guberman J, Hsu J, Bobrow M, Chalmers DR, Hasel KW, Joly Y, Kaan TS, Kennedy KL, Knoppers BM, Lowrance WW, Masui T, Nicolás P, Rial-Sebbag E, Rodriguez LL, Vergely C, Yoshida T, Grimmond SM, Biankin AV, Bowtell DD, Cloonan N, deFazio A, Eshleman JR, Etemadmoghadam D, Gardiner BB, Kench JG, Scarpa A, Sutherland RL, Tempero MA, Waddell NJ, Wilson PJ, McPherson JD, Gallinger S, Tsao MS, Shaw PA, Petersen GM, Mukhopadhyay D, Chin L, DePinho RA, Thayer S, Muthuswamy L, Shazand K, Beck T, Sam M, Timms L, Ballin V, Lu Y, Ji J, Zhang X, Chen F, Hu X, Zhou G, Yang Q, Tian G, Zhang L, Xing X, Li X, Zhu Z, Yu Y, Yu J, Yang H, Lathrop M, Tost J, Brennan P, Holcatova I, Zaridze D, Brazma A, Egevard L, Prokhortchouk E, Banks RE, Uhlén M, Cambon-Thomsen A, Viksna J, Ponten F, Skryabin K, Stratton MR, Futreal PA, Birney E, Borg A, Børresen-Dale AL, Caldas C, Foekens JA, Martin S, Reis-Filho JS, Richardson AL, Sotiriou C, Stunnenberg HG, Thoms G, van de Vijver M, van't Veer L, Calvo F, Birnbaum D, Blanche H, Boucher P, Boyault S, Chabannon C, Gut I, Masson-Jacquemier JD, Lathrop M, Pauporté I, Pivot X, Vincent-Salomon A, Tabone E, Theillet C, Thomas G, Tost J, Treilleux I, Calvo F, Bioulac-Sage P, Clément B, Decaens T, Degos F, Franco D, Gut I, Gut M, Heath S, Lathrop M, Samuel D, Thomas G, Zucman-Rossi J, Lichter P, Eils R, Brors B, Korbel JO, Korshunov A, Landgraf P, Lehrach H, Pfister S, Radlwimmer B, Reifenberger G, Taylor MD, von Kalle C, Majumder PP, Sarin R, Rao TS, Bhan MK, Scarpa A, Pederzoli P, Lawlor RA, Delledonne M, Bardelli A, Biankin AV, Grimmond SM, Gress T, Klimstra D, Zamboni G, Shibata T, Nakamura Y, Nakagawa H, Kusada J, Tsunoda T, Miyano S, Aburatani H, Kato K, Fujimoto A, Yoshida T, Campo E, López-Otín C, Estivill X, Guigó R, de Sanjosé S, Piris MA, Montserrat E, González-Díaz M, Puente XS, Jares P, Valencia A, Himmelbauer H, Quesada V, Bea S, Stratton MR, Futreal PA, Campbell PJ, Vincent-Salomon A, Richardson AL, Reis-Filho JS, van de Vijver M, Thomas G, Masson-Jacquemier JD, Aparicio S, Borg A, Børresen-Dale AL, Caldas C, Foekens JA, Stunnenberg HG, van't Veer L, Easton DF, Spellman PT, Martin S, Barker AD, Chin L, Collins FS, Compton CC, Ferguson ML, Gerhard DS, Getz G, Gunter C, Guttmacher A, Guyer M, Hayes DN, Lander ES, Ozenberger B, Penny R, Peterson J, Sander C, Shaw KM, Speed TP, Spellman PT, Vockley JG, Wheeler DA, Wilson RK, Hudson TJ, Chin L, Knoppers BM, Lander ES, Lichter P, Stein LD, Stratton MR, Anderson W, Barker AD, Bell C, Bobrow M, Burke W, Collins FS, Compton CC, DePinho RA, Easton DF, Futreal PA, Gerhard DS, Green AR, Guyer M, Hamilton SR, Hubbard TJ, Kallioniemi OP, Kennedy KL, Ley TJ, Liu ET, Lu Y, Majumder P, Marra M, Ozenberger B, Peterson J, Schafer AJ, Spellman PT, Stunnenberg HG, Wainwright BJ, Wilson RK, Yang H.

 

 

Abstract

 

 

The International Cancer Genome Consortium (ICGC) was launched to coordinate large-scale cancer genome studies in tumours from 50 different cancer types and/or subtypes that are of clinical and societal importance across the globe. Systematic studies of more than 25,000 cancer genomes at the genomic, epigenomic and transcriptomic levels will reveal the repertoire of oncogenic mutations, uncover traces of the mutagenic influences, define clinically relevant subtypes for prognosis and therapeutic management, and enable the development of new cancer therapies.

PMID: 20393554 [PubMed - indexed for MEDLINE] PMCID: PMC2902243 

 

 

 

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2902243/?tool=pubmed 

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires