Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 07:30
Comment expliquer l’augmentation foudroyante des cas d’autisme? Et si l’environnement jouait un rôle? L’autisme est aujourd’hui la maladie qui se développe le plus rapidement dans le monde industrialisé : les cas recensés ont ainsi augmenté de 600 % en l’espace de vingt ans. Mais l’amélioration des diagnostics ne peut à elle seule expliquer cette explosion. Et la science demeure perplexe devant cette énigme alarmante. Aussi certaines recherches, pour l’instant peu ou pas connues du public, explorent une piste radicalement nouvelle : l’environnement et en particulier l’alimentation, pourraient jouer un rôle décisif. En effet, 70 % des enfants autistes souffrent de symptômes gastro-intestinaux. C’est la question du lien entre les microbes intestinaux et les fonctionnalités du cerveau qui se pose aujourd’hui d’une manière inédite. Un Canadien, Derrick MacFabe, chercheur à l’Université de Western Ontario, a ainsi échafaudé une hypothèse audacieuse : ce sont les bactéries intestinales et leurs produits métaboliques qui, selon lui, favoriseraient l’autisme. Ces toxines se formeraient notamment lors de la digestion du blé et des produits laitiers. Si cela se vérifie, cela voudrait dire que l’environnement est un facteur de développement de la maladie, au même titre que le patrimoine génétique. D’un seul coup, le traitement de cette maladie serait à portée de main : il suffirait de combattre les bactéries incriminées et leurs produits métaboliques, suspectés de perturber les processus neuronaux, et d’agir sur l’alimentation Le combat de deux mères Du continent américain à l’Europe du Nord, L’énigme de l’autisme : la piste bactérienne, documentaire réalisé par Marion Gruner et Christopher Sumpton, part à la rencontre des microbiologistes qui s’efforcent de tester la validité de l’hypothèse «bactérienne», et de deux mères qui se battent pour leur enfant autiste.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed
commenter cet article

commentaires