Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 07:36
le cas du poumon La survie des patients infectés par le VIH (VIH+) s'est considérablement améliorée au cours des 20 dernières années grâce aux thérapies anti-rétrovirales. Ces traitements ont permis la réduction de l’incidence des infections opportunistes et des tumeurs liées au VIH comme le sarcome de Kaposi ou les lymphomes non-Hodgkiniens. Parallèlement à cette augmentation de l’espérance de vie, on assiste chez ces patients, à l’apparition de tumeurs malignes d’autres organes. Une revue récente donne ainsi un aperçu de l'épidémiologie du cancer du poumon (KBP) chez les patients VIH+. La fréquence du KBP est environ 3 fois plus élevée dans la population infectée par le VIH par rapport à la population générale . L'augmentation de l'incidence de ce cancer à l'ère des antirétroviraux n'est pas entièrement expliquée. Avec la réduction des causes de morbidité et de mortalité liées aux effets directs du virus, les causes habituelles et fréquentes de décès, telles les cardiopathies ischémiques ou les cancers, redeviendraient prépondérantes. Toutefois, les taux observés de KBP dans la population VIH+ et après ajustement pour l'âge restent supérieurs à ceux de la population générale. Dr Béatrice Jourdain Winstone T et coll. : Epidemic of Lung Cancer in Patients With HIV Infection. CHEST 2013; 143: 305–314

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed
commenter cet article

commentaires