Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 07:47
Anorexie et hyperactivité liées par un mécanisme moléculaire commun TV5, sciences, dépêches Médecine et santé, vendredi 11 janvier, www.tv5.org Une équipe mixte de chercheurs de l'Inserm, du CNRS et des universités Montpellier-Nîmes vient de démontrer que l'anorexie mentale et l'hyperactivité physique avaient un mécanisme moléculaire commun. Cette découverte remet en question l'hypothèse selon laquelle les anorexiques pratiquent volontairement une activité physique excessive pour brûler plus de calories et accélérer leur perte de poids. Les chercheurs ont utilisé des souris génétiquement modifiées capables de mimer une anorexie humaine et constaté que les rongeurs présentaient une anomalie moléculaire au niveau d'une région du cerveau impliquée dans la récompense, la surexpression du récepteur 5-HT4 à la sérotonine. Ce récepteur contrôle également l'hyperactivité motrice chez les souris. Les travaux permettent, par ailleurs, de confirmer le lien entre l'anorexie et l'addiction. Le récepteur 5-HT4 pourrait bien devenir une cible thérapeutique de l'anorexie : « en l'inactivant, les patients accepteraient à nouveau de se nourrir et en l'activant, ils pourraient modérer leur consommation d'aliments », explique Valérie Compan de l'Institut de génomique fonctionnelle à Montpellier. « Les perturbations affectant ce récepteur - tantôt trop actif et donc coupe faim, tantôt inactif - pourraient expliquer les oscillations entre anorexie et boulimie chez certains patients », estime d'ailleurs le principal auteur de cette étude publiée dans la revue Translational Psychiatry.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Concept
commenter cet article

commentaires

christiane de sete 28/11/2015 16:10

très intéresse par ces travaux

christiane de sete 28/11/2015 16:09

merci pour toutes ces explications très claires sur l anorexie une profane