Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 18:37

Ajout de minocycline pour le traitement des symptômes négatifs dans la phase précoce de la schizophrénie: Une double aveugle, randomisée et contrôlée.


Liu F1, Guo X2, Wu R2, Ou J2, Zheng Y2, Zhang B3, Xie L3, L4 Zhang, Yang L4, Yang S4, Yang J4, Ruan Y4, Zeng Y3, Xu X3, Zhao J5.

 

Schizophr Res. 2014 février 3. pii: S0920-9964 (14) 00014-0. doi: 10.1016 / j.schres.2014.01.011

Résumé


CONTEXTE:


Il est difficile d'améliorer les symptômes négatifs et les troubles cognitifs dans la schizophrénie.

 

Une étude pilote précédente a montré que la minocycline, une seconde génération de tetracycline semi-synthétique, est efficace dans le traitement des symptômes négatifs et / ou cognitifs de la schizophrénie.


OBJECTIFS:

La présente étude a été conçue pour examiner l'efficacité et la sécurité de la minocycline dans le traitement des symptômes négatifs et des déficiences cognitives chez les patients souffrant de schizophrénie.
MÉTHODE:


Quatre-vingt-deux patients atteints de schizophrénie à un stade précoce traités avec Risperidone sont entrés dans cette étude sur 16 semaines, en double aveugle, randomisée, contrôlée versus placebo.

 

Les sujets ont été répartis au hasard pour recevoir la minocycline (200 mg par jour) ou le placebo.

 

Le principal résultat a été évalué en utilisant l'échelle d'évaluation des symptômes négatifs (SANS).

 

Les critères secondaires incluaient le taux de réponse à l’évchelle, l'échelle des symptômes positifs et négatifs (PANSS), l'échelle clinique Global Impression (CGI), et des tests cognitifs.


RÉSULTATS:

Les sujets recevant la minocycline avaient de plus grandes améliorations sur scores totaux à l’échelle SANS et les scores PANSS négatives des sous-échelles (P <0,001) par rapport à ceux recevant le placebo.

 

Les taux de réponse au traitement (43,6%) dans le groupe de minocycline étaient significativement plus élevés que ceux dans le groupe placebo (10,0%) après 16 semaines de traitement.

Il n'y avait aucune différence significative entre les sept domaines cognitifs (P> 0,05), à l'exception du domaine de l'attention (P = 0,044).


CONCLUSIONS:


L'ajout de la minocycline aux médicaments antipsychotiques atypiques dans la schizophrénie précoce a eu une efficacité significative sur les symptômes négatifs et ont eu un léger effet sur les troubles  de l'attention des patients atteints de schizophrénie.

Ceci peut être considéré comme un nouveau traitement d'appoint pour les symptômes négatifs de la schizophrénie.

 

Clinique identifiant de trials.gov: NCT01493622.
Copyright © 2014 Elsevier

 

 

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24503176

 

 

Schizophr Res. 2014 Feb 3. pii: S0920-9964(14)00014-0. doi: 10.1016/j.schres.2014.01.011. [Epub ahead of print]

Minocycline supplementation for treatment of negative symptoms in early-phase schizophrenia: A double blind, randomized, controlled trial.

Liu F1, Guo X2, Wu R2, Ou J2, Zheng Y2, Zhang B3, Xie L3, Zhang L4, Yang L4, Yang S4, Yang J4, Ruan Y4, Zeng Y3, Xu X3, Zhao J5.

Author information

 

 

Abstract

BACKGROUND:

It is difficult to improve negative symptoms and cognitive impairments in schizophrenia. A previous pilot study has shown that minocycline, a semi-synthetic second-generation tetracycline, is effective in treating for negative and/or cognitive symptoms in schizophrenia.

OBJECTIVES:

The present study was designed to examine the efficacy and safety of minocycline for the treatment of negative symptoms and cognitive impairments in patients with schizophrenia.

METHODS:

Ninety-two patients with early stage schizophrenia treated with risperidone entered this 16-week, double blind, randomized, placebo-controlled clinical trial. Subjects were randomly assigned to receive minocycline (200mg per day) or the placebo. The primary outcome was evaluated using the Scale for the Assessment of Negative Symptoms (SANS). Secondary outcomes included the response rate of SANS, the Positive and Negative Syndrome Scale (PANSS), the Clinical Global Impression Scale (CGI), and cognitive tests.

RESULTS:

Subjects receiving minocycline had greater improvements on SANS total scores and PANSS negative subscale scores (P<0.001) when compared with those receiving the placebo. Rates of treatment response (43.6%) in the minocycline group were significantly higher than those in the placebo group (10.0%) after 16weeks of treatment. There was no significant difference between the seven cognitive domains (P>0.05), except for the attention domain (P=0.044).

CONCLUSIONS:

The addition of minocycline to atypical antipsychotic drugs in early schizophrenia had significant efficacy on negative symptoms but had a slight effect on the attention domains of patients with schizophrenia. It may be considered as a new adjunct treatment for negative symptoms of schizophrenia. Clinical trials.gov identifier: NCT01493622.

Copyright © 2014 Elsevier B.V. All rights reserved.

KEYWORDS:

Cognition, Minocycline, Negative symptom, Schizophrenia

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Concept
commenter cet article

commentaires