Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 07:57
"en France, les autorités sanitaires considèrent que les amalgames dentaires sont sans risques pour la santé. Pourtant, du mercure peut s’en échapper et atteindre le cerveau ». « On les appelle plombages. Erreur : il n'y a plus de plomb dans les amalgames, mais 50% de mercure. Un métal connu pour être un perturbateur endocrinien et un dangereux neurotoxique qui peut taire des ravages dans le cerveau ». " en juin 2011, le Conseil de l'Europe a adopté une résolution invitant à «la restriction, voire à l'interdiction des amalgames comme matériaux d'obturation dentaire», mais certains pays, tels la Norvège, la Suède et le Danemark, n'ont pas attendu cette décision pour les supprimer. Le Canada en a réduit l'usage, les Etats- Unis aussi », alors qu’« en France, 15 à 17 tonnes de mercure sont utilisées chaque année pour boucher nos dents. Un record en Europe ! Et apparemment, pas question de changer ». Les amalgames dentaires représentent pourtant la principale source d'exposition au mercure de la population. Car les plombages ont beau être "étanches", le mercure libère au fil des années des vapeurs que nous inhalons et qui passent des poumons au sang, puis arrivent au foie, aux reins et surtout au cerveau. Divers troubles en lien avec ce produit ont été repérés, y compris chez les dentistes et leurs assistantes : insomnie, perte de mémoire, grande fatigue, dépression, etc. ». " des études font aussi état d'une association entre une exposition à faible dose et certaines affections neurodégénératives, maladie d’Alzheimer, de Parkinson, sclérose en plaques... ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Concept
commenter cet article

commentaires