Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 08:00
On sait que la densité hépatique mesurée par élastométrie impulsionnelle (Fibroscan) est étroitement associée avec la fibrose hépatique chez les patients présentant une maladie hépatique chronique. Elle est également augmentée chez les patients ayant une hépatite aiguë, une insuffisance hépatique aiguë et une cholestase. Une étude, menée chez 108 patients admis dans un service d'urgence pour un état critique, a montré pour la première fois l'intérêt de cette mesure faite lors de l'admission afin d'identifier précocement l'existence d'une dysfonction hépatique. Lors de la prise en charge faite dans les services de soins intensifs, l'excès de fluides administrés pour traiter l'insuffisance rénale et l'augmentation de la pression veineuse centrale liée à la ventilation mécanique et au traitement de l'insuffisance cardiaque sont les principaux facteurs déterminant l'augmentation de la densité hépatique. Une densité hépatique > 18 kPa mesurée lors de l'admission aux urgences a été retrouvée comme étant un des facteurs prédictifs majeurs de mortalité chez ces patients, que ce soit lors de l'hospitalisation ou à long terme. Cette étude a également montré que la mesure de la densité hépatique par élastométrie impulsionnelle permettait de prédire la mortalité chez ces patients. Dr Thierry Grivel (15/02/2012)

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Concept
commenter cet article

commentaires