Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 07:51
Le Quotidien du Médecin, Le Nouvel Observateur, Le Point - 15 février 2012; Libération, Egora.fr, Ouest-France, La Voix du Nord, L'Express - 14 février 2012 La prise en charge l'autisme est au coeur de débats entre partisans et détracteurs de la psychanalyse et du packing. Libération publie une interview de Daniel Karlin, réalisateur de plusieurs documentaires dans les années 70, tandis que Ouest-France fait s'exprimer les pédopsychiatres Bernard Golse (hôpital Necker) et Pierre Delion (CHU de Lille) et M'Hammed Sajidi, président de l'association Vaincre l'autisme, sur la pratique du packing. Le Pr Delion l'expérimente au sein de son service et vient d'être convoqué avec le Pr David Cohen (La Pitié-Salpêtrière) devant le Conseil départemental de l'Ordre des Médecins pour s'en expliquer suite à une saisine de l'association Vaincre l'autisme, rapporte Le Quotidien du Médecin. La psychanalyse est également sur la sellette: le député UMP Daniel Fasquelle veut saisir le Conseil national des universités pour interdire toute référence à cette discipline dans l'enseignement et la recherche sur l'autisme, ce qui inquiète les psychiatres, relèvent Les Echos. Un nouveau coup dur puisque la Haute Autorité de santé (HAS), dans ses recommandations à paraître le 6 mars met en cause "la pertinence des interventions fondées sur les approches psychanalytiques". Cependant, "ce travail est en cours de finalisation", précise la HAS. Par ailleurs, Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale, a débloqué une enveloppe de 20 millions pour la création de places d'accueil pour les autistes dans la région de Valenciennes (Nord), annonce La Voix du Nord.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Concept
commenter cet article

commentaires

Philippe Fournier 18/02/2012 09:39

Quel est l'effet supposé de l'exposition au froid des enfants autistes ? s'agit-il d'un effet anti-inflammatoire, auquel cas on pourrait imaginer qu'un traitement anti-inflammatoire puisse être
associé, voire évalué en comparaison avec l'exposition au froid ? S'agit-il pour l'enfant de découvrir son corps, les sensations élémentaires en rapport avec les sens, mais alors le stress induit
par l'exposition au froid n'est peut-être pas sans danger pour l'enfant ? Au delà de la polémique, je ferais confiance au comité d'éthique qui a examiné le projet d'étude ayant donné lieu à un PHRC
pour évaluer les bénéfices et les risques du packing, dans cette maladie désespérante pour les parents, où il faut absolument explorer des pistes nouvelles, et me semble-t-il, essayer une approche
multidisciplinaire ( pas le tout psychanalytique, pas le tout comportemental, et pourquoi pas cibler de possibles pistes pathogéniques, fûssent-elles incertaines, l'inflammation, l'infection
chronique, etc..). Mon petit-fils est autiste, et ses parents seraient prêts à essayer cette approche nouvelle.