Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 08:29
une étude publiée dans le New England Journal of Medicine confirme que des enfants allergiques ayant reçu, de manière régulière et progressive, des petites doses de blanc d’œuf finissent par le supporter ». cette étude « est très importante puisqu’elle vient conforter la pratique hospitalière et rassurer les parents », « pendant très longtemps, les médecins ont prescrit à ces enfants un régime d'éviction très strict, le plus large possible ». « Il y a 5 ans environ, les services hospitaliers de pédiatrie et d'allergologie ont commencé à tester l'immunothérapie orale auprès de leurs jeunes patients, dont l'allergie (à l'œuf, la farine de blé ou au lait de vache) ne régressait pas naturellement. Faute d'étude prouvant son efficacité, cette méthode restait cependant difficile à généraliser », « l’essai mené par des chercheurs américains portait sur 55 enfants, âgés de 5 à 11 ans, qui ont ingéré quotidiennement des petites doses de blanc d’œuf, sous forme de poudre. Les quantités ont été progressivement augmentées jusqu’à atteindre 2 g par jour, soit l’équivalent d’un tiers d’œuf ». « Résultat : après 10 mois de thérapie, 55% des enfants étaient désensibilisés. 75% l’étaient après 22 mois » Le Dr Étienne Bidat, responsable de l'unité d'allergologie et de pneumologie du service de pédiatrie de l'hôpital Ambroise-Paré (Boulogne-sur-Seine), remarque que « l'immunothérapie par voie orale est une opportunité majeure pour les enfants présentant une allergie alimentaire persistante ». De son côté, le Pr Anne Monneret-Vautrin, de l'Académie de médecine, note que « même si l'allergie à l'œuf guérit en général de manière spontanée vers l'âge de 6 ans ou au plus tard à l'adolescence, ce traitement accélère la guérison ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires