Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 06:55
La population amish est composée de familles arrivées aux Etats-Unis au 18ème siècle depuis la Suisse. Elle est constituée de larges fratries et pratique une agriculture traditionnelle. Une étude a comparé la prévalence, dans la population amish, de l'asthme, du rhume des foins et de la sensibilisation allergique par rapport à celle observée en Suisse. Près de 29 000 questionnaires ont été remis à des familles suisses ayant des enfants âgés de 6 à 12 ans puis des prick-tests cutanés et un dosage d'IgE spécifiques ont été pratiqués dans un échantillon de cette population. Des familles amish ont répondu parallèlement à un questionnaire modifié et des prick-tests cutanés ont été pratiqués chez les enfants. Le taux le plus bas d'asthme, 5,2 %, a été trouvé chez les amish, contre 6,8 % chez les enfants suisses élevés dans une ferme et 11,3 % chez les enfants élevés en dehors d'une ferme en Suisse. La sensibilisation allergénique était de 7,2 % chez les enfants amish mais de 25,2 % chez les enfants des fermes en Suisse et de 44,2 % chez les enfants suisses non élevés dans une ferme. L'exposition aux animaux de la ferme et au lait non pasteurisé et non homogénéisé pourrait être des facteurs clés de cette protection contre l'allergie. Un autre travail mené aux Etats-Unis confirme le rôle de l'environnement dans la survenue de l'allergie. Il s'agit d'une étude sur la relation entre allergie et exposition d'enfants (âgés de 6 à 18 ans) à certains produits chimiques tels que bisphénol A, triclosan et 4-tert-octophényl. Aucune corrélation n'a été mise en évidence lorsque l'on considérait ces substances dans leur ensemble. Par contre, les taux urinaires de triclosan (utilisé dans certains topiques) étaient significativement associés à une sensibilisation aux aéroallergènes et aux allergènes alimentaires (présence d'IgE spécifiques). L'action antimicrobienne du triclosan pourrait être en cause. Une étude sur questionnaire menée en Corée sur 1 828 enfants âgés de 9 à 12 ans va dans le même sens. Elle a montré que l'utilisation d'antibiotiques pendant la petite enfance était significativement associée avec le développement de rhinite allergique et d'eczéma. Une relation significative entre certaines variations du génotype et l'utilisation des antibiotiques a par ailleurs été mise en évidence. Les résultats de ces différents travaux montrent qu'une interaction entre gènes et environnement joue probablement un rôle dans le développement de l'allergie. Dr Geneviève Démonet (10/04/2012) Holbreich M et coll. : The Prevalence of Asthma, Hay Fever and Allergic Sensitization in Amish Children. American Academy of Allergy Asthma and Immunology (AAAAI) (Orlando) : 2-6 mars 2012. Savage JH : Triclosan, a Common Ingredient in Household Products, is Associated With Allergic Sensitization. American Academy of Allergy Asthma and Immunology (AAAAI) (Orlando) : 2-6 mars 2012. Seo J et coll. : Gene-Environment Interaction Between Early Life Exposure and CD14, TLR4, IL13 in Development of Allergic Diseases or Atopy ? American Academy of Allergy Asthma and Immunology (AAAAI) (Orlando) : 2-6 mars 2012.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Concept
commenter cet article

commentaires