Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 08:38
Des souches sélectionnées de probiotiques, bifidobactéries ou lactobacilles, peuvent avoir un effet préventif sur la survenue de l’allergie en augmentant la réponse immunitaire de type Th 1. L’administration d’un mélange de galacto et de fructo-oligosaccharides pourrait permettre de modifier la flore fécale et favoriser la croissance des bifidobactéries. Le mécanisme de l’effet protecteur des symbiotiques est cependant peu connu. Une étude menée chez la souris met en avant l’implication de la galectine-9 dans la suppression des symptômes d’allergie alimentaire. Les galectines sont des lectines solubles ayant des capacités de liaison pour les β-galactosides. Elles sont impliquées dans la régulation des réponses immunitaires et l’induction de la tolérance. Des souris sensibilisés par voie orale au lactosérum et alimentées avec un régime contenant galacto et fructo-saccharides et du Bifidobacterium breve ont été comparées à un groupe contrôle de souris non supplémentées. L’expression de la galectine-9 a été déterminée par immunohistochimie dans l’intestin et mesurée dans le sérum par une technique ELISA. Une exploration de la différenciation cellulaire T a été menée dans les ganglions lymphatiques mésentériques et in vitro dans les cellules mononuclées du sang périphérique exposées à la galectine-9. Les résultats sur la souris montrent une augmentation significative de la libération de galectine-9 lors de l’administration concomitante de symbiotiques et de Bifidobacterium breve ainsi qu’une réduction de la réaction cutanée allergique et de la dégradation mastocytaire. Parallèlement au travail sur la souris, une mesure des taux de galectine-9 a été effectuée dans le sérum de 90 nourrissons ayant une dermatite atopique et nourris à l’aide d’une formule hydrolysée avec ou sans supplémentation en symbiotiques. Une augmentation des taux de galectine-9 a aussi été constatée chez les enfants supplémentés. Ces résultats suggèrent que l’effet protecteur des symbiotiques serait, au moins en partie, lié à une action anti-allergique de la galectine-9 par la modulation de la polarisation cellulaire Th1 et Treg, la séquestration des IgE et la diminution résultante de la dégranulation mastocytaire. L’implication thérapeutique de ces résultats reste à envisager. Dr Geneviève Démonet De Kivit S et coll. : Galectin-9 induced by dietary synbiotics is involved in suppression of allergic symptoms in mice and humans? Allergy 2012; 67: (343–352)

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires