Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mars 2012 6 31 /03 /mars /2012 08:31
Les maladies auto-immunes se traduisent par de nombreuses manifestations, spécifiques de certains organes, telles la thyroïdite auto-immune, ou plus systémiques, telles les maladies rhumatismales. Malgré leurs dissemblances, ces affections partagent des similitudes en termes d'origines génétiques, immunologiques et de facteurs de risque environnementaux. La thyroïdite auto-immune semble ainsi être liée à l'arthrite inflammatoire. En plus de leur coexistence fréquente, à la fois l'hypothyroïdie et l'arthrite inflammatoire sont isolément associées à une plus grande fréquence de maladie cardiovasculaire (MCV). Qu’en est-il alors de la prévalence des MCV en cas d’hypothyroïdie et d’arthrite inflammatoire associées ? Les objectifs de cette étude étaient de déterminer la prévalence de l'hypothyroïdie chez les malades atteints d'arthrite inflammatoire comparés aux malades atteints d’arthrite non inflammatoire et de déterminer la prévalence des maladies cardiovasculaires chez les sujets atteints d'hypothyroïdie ou d'arthrite inflammatoire, ou les deux, par rapport aux sujets témoins. Les données provenaient de dossiers médicaux d'un échantillon représentatif de malades de 69 cabinets de médecine générale néerlandais. Au total, sur 175 061 sujets étudiés, 1 518 (0,9 %) étaient atteints d'arthrite inflammatoire. Chez les patients des 2 sexes souffrant d'arthrite inflammatoire, la prévalence de l’hypothyroïdie était significativement plus élevée que chez les témoins : (2,4 % versus 0,8 % pour les hommes et 6,5 % contre 3,9 % pour les femmes). La prévalence des maladies cardiovasculaires était de 4,4 % chez les malades atteints d'hypothyroïdie, de 5,9 % chez les sujets atteints d'arthrite inflammatoire et de 14,3 % chez les patients atteints des deux pathologies, par rapport à 2,2 % chez les sujets témoins. Après ajustement pour l’âge, l'hypertension, le diabète sucré et l'hypercholestérolémie, l’odds ratio (OR) de MCV était de 1,2 (intervalle de confiance à 95 % [IC à 95] de 0,99 à 1,4) en cas d'hypothyroïdie seule, de 1,5 (IC 95 : 1,1 à 2,0) en cas d’arthrite inflammatoire seule et de 3,7 (IC à 95 : 1,7 à 8,0) en cas d’association arthrite inflammatoire et hypothyroïdie par rapport aux témoins. Cette étude comporte plusieurs limites puisque plusieurs facteurs de risque des maladies cardiovasculaires, tels le style de vie, les antécédents familiaux, le statut socioéconomique et l'origine ethnique, n’ont pas été pris en considération. De plus, il n’est pas fait de distinction entre les différents types d'arthrite inflammatoire Néanmoins, ce travail montre un lien évident entre hypothyroïdie, arthrite inflammatoire et maladies cardiovasculaires. Cette association doit être affinée par des études prospectives. Dr Juliette Lasoudris-Laloux Raterman HG et coll. : Coexistence of hypothyroidism with inflammatory arthritis is associated with cardiovascular disease in women. Ann Rheum Dis., 2012 ; Publication avancée en ligne le 14 mars.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Infections froides
commenter cet article

commentaires

ameli 16/04/2012 14:07

Pour diminuer les risques cardiovasculaires, les omégas 3 sont conseillés.