Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 11:01
Les hypothèses se suivent pour tenter d'expliquer l'augmentation des maladies allergiques. Les modifications du mode de vie sont sur la sellette : environnement trop « propre » mais aussi changement des habitudes alimentaires. L'utilisation d'additifs, de colorants ou de conservateurs, est depuis longtemps soupçonnée d'avoir un rôle dans l'augmentation des maladies allergiques sans que cela ait jamais été confirmé. Des données récentes suggèrent pourtant que la structure chimique de ces additifs pourrait moduler l'interaction entre l'immunité Th1 et Th2 avec comme conséquence une prédominance de la réponse Th2 et donc la survenue d'allergies. Les additifs alimentaires ne se comporteraient pas comme des allergènes en eux-mêmes mais favoriseraient la réponse allergique aux allergènes communs. Des études in vitro sur des cellules mononuclées ont montré que les anti-oxydants tels que les vitamines C et E, mais aussi les conservateurs alimentaires, peuvent exercer des effets suppresseurs sur la cascade de l'activation immunitaire Th1. Ces effets pourraient être dus à l'interaction des composés anti-oxydants avec les cascades pro-inflammatoires mettant en jeu des signaux de transduction importants tels que le facteur de transcription nucléaire ?B. Ces résultats, obtenus in vitro, montrent que ces composés ont une action anti-inflammatoire qui pourrait faire basculer la balance immunitaire Th1-Th2 vers une immunité de type Th2 et donc la production de cytokines (IL-4, 5, 6 et 13) à l'origine de la production d'IgE par les cellules B. Les anti-oxydants sont présents dans les fruits et les légumes, le vin, le thé, le café et le chocolat. Ils sont considérés comme ayant une action préventive face à certaines pathologies cardiovasculaires et, d'une manière générale, comme capables d'améliorer la santé. On les trouve également dans les aliments en tant qu'additifs, comme conservateurs ou colorants (curcuma, bétalaïne), ou comme suppléments vitaminiques. Les études épidémiologiques ne montrent cependant pas d'association entre les anti-oxydants dans le régime alimentaire et l'allergie. C'est la consommation en excès de ces anti-oxydants qui pourrait peut-être favoriser la survenue de l'allergie. Zakun D et coll. : Potential Role of Antioxidant Food Supplements, Preservatives and Colorants in the Pathogenesis of Allergy and Asthma. Int Archives Allergy Immunol., 2012 ; 157 : 113-124. 24/02/12 (JIM) Dr Geneviève Démonet

Partager cet article

Repost 0
Published by Chronimed - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires

additifs alimentaires 28/03/2012 14:45

Bonjour,
Oui c'est vrai, les additifs alimentaires peuvent être à l'origine des allergies.La consommation excessive peut provoquer chez l’enfant des troubles liés à la croissance et favoriser
l’hyperactivité.
De manière plus générale, les additifs nocifs sont à l’origine de problèmes d’anémie, de la perturbation du système endocrinien, de migraines ou de problèmes intestinaux...
Les additifs alimentaires sont également soupçonnés de favoriser l'apparition d'un cancer.