Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2017 3 18 /01 /janvier /2017 18:06

La crise de reproductibilité de la science remonte aux années 1950s

Absloutely MaybeBon billet le 6 décembre 2016 sur un blog de PLOS avec les dates majeures de la crise de reproductibilité de la science. Ce blog "Absolutely Maybe" est animé par Hilda Basten qui est responsable de PubMed Commons.

Les dates sur la reproductibilité ont été très bien sélectionnées. J'ai pu revisiter les dates importantes que nous connaissons pour la plupart. Ces dates sont citées par ordre chronologique avec un classement pas classe de 10 ans. Les années 1950s ont été le commencement des questionnements sur la reproductibilité, avec la personnalité de Austin Bradford Hill qui a décrit la méthodologie des essais randomisés, et aussi de Eugene Garfield qui réfléchissait aux impacts des publications. Le facteur d'impact a été lancé en 1961. J'ai retenu un ou deux points par classe d'années :

  • années 1960 : contamination des lignées cellulaires dans la recherche du cancer ;
  • années 1970 : méta-analyses et revues systématiques ;
  • années 1980 : développement des statistiques pour les revues biomédicales, avec Doug Altman notamment ;
  • années 1990 : le terme de 'recherche reproductible' serait de 1992, et CONSORT a été décrit en 1996 ;
  • années 2000 : annonce des rédacteurs de revues (ICMJE) qu'ils ne publieraient que des essais dont le protocole a été enregistré ; publication en 2005 de l'article de JPA Ioannidis "Why most research findings are false" ;
  • années 2010 : années très riches en événements depuis la publication d'Amgen montrant que leurs chercheurs ne reproduisaient que 11 % des publications (2012), puis Registered Reports (2013), et en 2015 les résultats de Brian Nosek : Psychology’s big jolt came  when the Open Science Collaboration reported that they replicated between a third and a half of 100 experiments and correlation studies.

Il y a des liens pour chaque étape, et c'est facile à lire.

La dernière référence est constructive "Science isn't broken"....  !!!!!!

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Concept
commenter cet article

commentaires