Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2016 2 09 /08 /août /2016 22:14

l'inhibition du protéasome pour traitement de la leishmaniose, de la maladie de Chagas et de la maladie du sommeil.


S Khare et al. La nature. 2016.


La maladie de Chagas, la leishmaniose et la maladie du sommeil affectent 20 millions de personnes à travers le monde et conduit à plus de 50 000 décès par an.


Les maladies sont causées par l'infection par le parasite kinétoplastide Trypanosoma cruzi, Leishmania spp. et Trypanosoma brucei spp., respectivement.


Ces parasites ont une biologie et une séquence génomique similaires, ce qui suggère que les trois maladies peuvent être traitées avec la même drogue afin de moduler l'activité d'un parasite cible.


Cependant, aucune de ces cibles moléculaires ou de médicaments à large spectre n'ont été identifiés à ce jour.


Nous décrivons ici un inhibiteur sélectif du kinétoplastide protéasome (GNF6702) avec une efficacité sans précédent in vivo, et qui éclaircit ces parasites de la souris dans les trois modèles d'infection.


Le GNF6702 inhibe le protéasome kinétoplastide par un mécanisme non compétitif, pour ne pas inhiber la croissance du protéasome de mammifère ou des cellules de mammifères.


Il est bien toléré chez la souris.
Nos données fournissent une validation génétique et chimique du protéasome du parasite comme cible thérapeutique prometteuse pour le traitement des infections à kinétoplastides, et soulignent la possibilité de développer une seule classe de médicaments pour ces maladies négligées.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Infections froides
commenter cet article

commentaires