Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2016 7 05 /06 /juin /2016 21:53

Inflammation et vitamine D: le lien pour les infections.


Mangin M, et al. Inflamm Res. 2014.


INTRODUCTION: L'inflammation est considérée comme un facteur qui contribue à de nombreuses maladies chroniques. L'influence de la carence en vitamine D sur l'inflammation est à l'étude, mais des études n'a pas démontré un effet causal à ce jour.


METHODES:
Le Faible taux sérique de 25 (OH) D est constaté chez des personnes en bonne santé exposés normalement à la lumière du soleil.
Malgré l'augmentation de supplémentation en vitamine D les maladies inflammatoires augmentent.


La méthode actuelle de détermination du statut en vitamine D peut être en faute.


Le niveau de 25 (OH) D ne reflète pas toujours le niveau de 1,25 (OH) 2D.


L'évaluation des deux métabolites révèle souvent un taux élevée en 1,25 (OH) 2D, ce qui indique un fonctionnement anormal de la vitamine D sur le plan endocrinien.


RÉSULTATS:


Cet article examine l'influence de la vitamine D sur le système immunitaire, examine les mythes concernant la vitamine D et la photosynthèse, discute des moyens d'évaluer avec précision le statut en vitamine D, décrit les risques de la supplémentation, explique l'effet de l'infection persistante sur le métabolisme de la vitamine D et présente un bilan de L' immunothérapie qui fournit des preuves d'une connexion à l'inflammation et à l'infection.


CONCLUSION:


Certaines autorités croient maintenant que le faible taux d'25 (OH) D est une conséquence de l'inflammation chronique plutôt que la cause, ces. points de recherche concernant une pathogenèse d'étiologie bactérienne pour un processus de maladie inflammatoire qui aboutit à un taux élevé de 1,25 (OH) 2D et faible en 25 (OH) D.


L'Immunothérapie, visant à éradiquer les pathogènes intracellulaires persistants, corrige le métabolisme dérégulée de la vitamine D et résout les symptômes inflammatoires.


PMID 25048990 [PubMed - répertorié pour MEDLINE] PMCID PMC4160567

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Infections froides
commenter cet article

commentaires