Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 07:18

Des millions de personnes prennent inutilement des statines chaque jour: les études sur le taux abaissé de cholestérol montrent que cela ne peut PAS réduire le risque de crise cardiaque:


Les scientifiques sont interrogés sur la «couverture» réelle de cette hypothèse médicale disant que l'abaissement du cholestérol réduit le risque de crises cardiaques, d'accidents vasculaires cérébraux et d'autres problèmes cardio-vasculaires.


Les chercheurs ont suivi 32.000 personnes souffrant de maladies cardiaques qui étaient sous statines anti cholestérol


Ils ont constaté que la réduction du niveau de «mauvais» cholestérol LDL à partir d'un niveau «haut» passant à un niveau «modéré» a eu un impact sur le risque cardiaque, ce qui réduit les urgences cardiaques d'environ 13 pour cent.


Mais la réduction des niveaux de «modéré» à des niveaux «faible» - le niveau ciblé par les recommandations - n'a eu aucun effet sur les patients du tout.


La recherche, par l'Institut de recherche Clalit à Tel-Aviv, Israël, a relancé une interrogation sur le bénéfice de la prescription de statines pour des millions de personnes.


Les statines, sont prises par environ 7 millions de personnes P ex en Grande-Bretagne qui sont considérées comme étant à risque de maladie cardiaque.


Beaucoup de ces personnes se voient prescrits ces médicaments à titre de précaution - certains n'ont pas de cholestérol élevé et n'ont pas montré de signes de problèmes cardiaques.


Et les chiffres de ceux qui prennent ces médicaments sont soupçonnés d'être à la hausse, puisque NHS watchdog Nice a changé son avis en 2014 pour encourager les médecins à prescrire les médicaments contre le cholestérol à toute personne ayant une probabilité de 10 % d'avoir une crise cardiaque dans la prochaine décennie .


Ce changement signifie que 17millions d'adultes - presque toutes les personnes âgées de plus de 40 ans- sont maintenant destinées à prendre ces médicaments.


Certains experts disent que les statines sont inestimables pour sauver quelque 7000 vies en Grande-Bretagne chaque année.


Mais beaucoup de médecins généralistes et de patients sont préoccupés par la prescription excessive de statines, dont certains exposent inutilement les gens à des effets tels que des douleurs musculaires et de diabète induit.


Ce point de vue a été soutenu par les auteurs d'une nouvelle recherche.


Publié dans la revue JAMA Internal Medicine, ils ont dit: «Nos résultats ne fournissent pas de preuve pour un principe de couverture qui abaisse le taux de cholestérol LDL qui serait une amélioration pour tous les patients en prévention secondaire".


L'équipe a trouvé des patients qui ont réduit leurs niveaux à partir d'un «haut» niveau de plus de 100 milligrammes par décilitre de cholestérol, à un niveau «modéré» - entre 70,1 et 100 mg / dL - et étaient 13 pour cent moins susceptibles de souffrir de crises cardiaques, de l'angine de poitrine , d'accident vasculaire cérébral ou de décès.


Mais si elles ont réduit leur niveau de modéré à «faible» - en dessous de 70mg / dL, cible «saine" fixée par le NHS et la Société européenne de cardiologie - il n'y avait pas de réduction de risque pour les grands problèmes cardiaques.


Rita Redberg de l'Université de Californie, qui édite la revue JAMA Internal Medicine, a écrit dans un éditorial séparé: «L'étude ajoute des informations importantes à la discussion en cours sur les meilleures cibles de stratégie des statine et de LDL-cholestérol pour améliorer les résultats avec des préjudices minimes.


Cette recherche vient après un document séparé, publié la semaine dernière dans la revue BMJ Open, qui a suggéré que de prendre des statines est une perte de temps pour toute personne de plus de 60 ans.


Daily Mail.
ON 21 juin 2016

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Concept
commenter cet article

commentaires