Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 12:43

"60 millions de consommateurs" a fait analyser 130 produits à base de poisson. Et les résultats sont plutôt inquiétants...
Tout n'est pas bon dans le poisson. C'est la conclusion d'une enquête de "60 millions de consommateurs" à paraître jeudi. 130 produits à base de poisson consommés régulièrement ont été passés au crible, tels thons en boîtes, noix de Saint-Jacques, surimi ou rillettes. Et les résultats ne sont pas rassurants.
Blâme pour le thon. 15 boîtes de thon ont notamment été analysées. Toutes sans exception contiennent au moins du mercure et de l'arsenic à des doses plus ou moins élevées, parfois avec des arêtes et, pire, des fragments de cœur et d'ovocytes dans l'une de ses boites. Seules les marques Leader Price et Carrefour s'en sortent honorablement. Chez ces distributeurs, la qualité du poisson est bonne et la contamination est très faible. En revanche la marque l'Odyssée de chez Intermarché et Saupiquet sont à éviter, si l'on en croit le magazine de consommation.
"De gros efforts". Le plus gros progrès a été fait sur les surimis, ces fameux petits bâtonnets transformés. Pour Thomas Laurenceau de 60 millions de consommateurs : "On constate que certaines marques ont fait de gros efforts avec des produits avec moins d’additifs et au moins 50 % de poissons dedans. En revanche parmi les produits les moins chers, certains sont catastrophiques avec d’une part moins 20 % de poisson, de mauvaise qualité de surcroît, et de la farine, de l’huile, du sucre, du sel, des colorants et des additifs divers".
Les sushis vainqueurs. L’étude est moins alarmante concernant les sushis. Au total, sur les 13 sortes de sushis analysés, tous sont sains. Ceux au thon seraient plus frais que ceux au saumon. La marque la plus propre ? Eat Sushi. En revanche, gros point rouge sur les noix de Saint-Jacques : près de la moitié d'entre elles contiennent plus d'eau que de poisson.




Le magazine 60 Millions de consommateurs a analysé quinze marques de boîtes de thon et les résultats sont inquiétants : toutes les conserves testées contiennent du mercure, de l'arsenic et du cadmium.
Produit aussi incontournable que peu cher (entre 7 et 10 euros le kilo), le thon se vend par millions de boîtes dans la grande distribution, peu importe les nombreuses études déjà parues sur la contamination au mercure des poissons pêchés dans les grands fonds.
L'association « 60 Millions de consommateurs » est allée vérifier ces théories en analysant quinze conserves de grande marque (Petit Navire, Saupiquet, Connétable, etc.) et de marques de distributeurs (Carrefour, Auchan, Leader Price, Casino, etc.). L'enquête - qui sera publiée dans le numéro de mai - révèle que « toutes les conserves testées contiennent du mercure, de l'arsenic et du cadmium », à des concentrations très variables selon les références.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED
commenter cet article

commentaires