Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2016 4 10 /03 /mars /2016 09:18

Entre 2002 et 2008, d’après l’InVS, les hospitalisations pour infarctus du myocarde ont diminué chez les hommes et augmenté chez les femmes jeunes : de 14,6 % chez les 35-44 ans et de 17,9 % chez les 45-54 ans.

Aujourd'hui, une femme sur trois meurt d'une maladie cardiovasculaire, selon les chiffres de la Fédération française de cardiologie. Les femmes touchées par un infarctus sont de plus en plus jeunes et de plus en plus nombreuses. Le phénomène est d'autant plus surprenant que ces maladies sont en recul chez les hommes. Entre 2002 et 2008, le nombre d'hospitalisations pour infarctus du myocarde a diminué de 8,2 % chez les hommes mais il a augmenté de 17,9 % chez les femmes. Et cette croissance s'accentue. Chez les femmes de 45 à 54 ans, la progression annuelle d'hospitalisations était de 3 % mais elle a été de 4,8 % entre 2009 et 2013.

Parmi les causes évoquées, l'évolution défavorable de leur hygiène de vie : tabagisme, stress, sédentarité, mauvaises habitudes alimentaires et plus récemment l'alcool... Mais aussi une exposition à des facteurs hormonaux spécifiques tout au long de leur vie (contraception, grossesse et ménopause) et un dépistage trop tardif ou incomplet.

Souvent, les symptômes sont pris à tort pour des crises d'anxiété : nausées, palpitations à l'effort, essoufflement, douleur au milieu du dos, fatigue inhabituelle... La Fédération française de cardiologie a dévoilé ce 8 mars, à l'occasion de la Journée internationale des femmes, une nouvelle campagne d'information dans les grands quotidiens nationaux.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED
commenter cet article

commentaires