Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 23:28

Aviis sur le potentiel moléculaire et de chimioprévention du nimbolide (Neem) dans le cancer.


Elumalai P, et al. Genomics Informer. 2014.


Le cancer est la maladie la plus redoutée pour la santé humaine et reste une question importante dans le monde entier.


En dépit de sa fréquence élevée, les mécanismes moléculaires exacts du développement et de sa progression ne sont pas pleinement compris.


Le traitement du cancer existant basé sur la médecine allopathique présente des effets secondaires coûteux, des risques, et peuvent également altérer le fonctionnement normal des gènes.


Ainsi, un mode de traitement non-toxique et efficace est nécessaire pour contrôler le développement du cancer et sa progression.


Certaines plantes médicinales offrent un remède sûr, efficace et abordable pour contrôler la progression du cancer.


Le Nimbolide, un limnoide extrait du margousier (Azadirachta indica) feuilles et fleurs de neem, est largement utilisé dans les pratiques médicales traditionnelles pour le traitement de diverses maladies humaines.


Le Nimbolide présente plusieurs effets pharmacologiques dont l'activité anti-cancéreuse est la plus prometteuse.


Les études antérieures réalisées au cours de plusieurs décennies ont montré que le nimbolide inhibe la prolifération cellulaire et les métastases des cellules cancéreuses.


Cet avis met en évidence les connaissances actuelles sur les cibles moléculaires qui contribuent à l'activité anticancéreuse observée du nimbolide liées à l'induction de l'apoptose et à l'arrêt du cycle cellulaire; et à l'inhibition des voies liées à la progression du cancer.


PMID 25705153 [PubMed] PMCID PMC4330249

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED
commenter cet article

commentaires