Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 14:08

Selon une étude japonaise récemment publiée dans la revue spécialisée de l'American Diabetes Association, Diabetes Care, la consommation régulière de pommes de terre accroît de façon significative le risque de diabète de type 2.

On savait déjà que cet aliment était un féculent à index glycémique rapide, mais sa nocivité pour l'équilibre du diabète n'était pas à ce point suspectée. Lorsqu'elles sont servies chaudes, et quelle que soit la manière de les cuisiner (à l'eau, frites ou en purée), les pommes de terre sont digérées encore plus vite par l'estomac, ce qui augmente le taux de sucre dans le sang.

Les chercheurs du Osaka Center for Cancer and Cardiovascular Disease ont analysé les données de plusieurs études menées entre 1984 et 2010 auprès de 200 000 volontaires professionnels de santé ne présentant aucun antécédent de problèmes cardiaques. Grâce à des questionnaires poussés sur les habitudes alimentaires des participants, ils ont pu comparer la consommation de pommes de terre et le risque de développer un diabète de type 2. Seulement deux à quatre portions de 150 g de cet aliment par semaine suffisent à augmenter ce risque de 7 %. Il s'accroît de 33 % à partir de 7 portions hebdomadaires.

Le Dr Muraki, principal auteur de cette étude, conseille de remplacer les pommes de terre par d'autres féculents comme « du riz, du quinoa ou du maïs qui, eux, ont montré qu'ils réduisaient le risque de diabète de type 2 ». Rappelons qu'en France, 2,5 millions de personnes sont touchées par cette maladie chronique, soit 4 % de la population.

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires