Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 10:33

3 à 5 % de la population adulte souffrent d'apnée du sommeil, un trouble nocturne de la respiration qui se traite habituellement par le recours à la ventilation, le port d'une prothèse dentaire ou une intervention chirurgicale

Le Pr Frédéric Chabolle, chef du service ORL à l'hôpital Foch de Suresnes, vante l'efficacité d'une nouvelle solution thérapeutique indiquée pour les cas d'apnée sévère dus à une langue trop volumineuse. Ce système implantable, comparable à un pacemaker, est capable de corriger la fréquence et la durée des arrêts respiratoires grâce à un stimulateur électrique implanté sous la clavicule et auquel sont reliées deux électrodes. L'une d'elles « va détecter l'arrêt respiratoire et envoyer l'information au stimulateur qui active l'électrode de la langue, laquelle, propulsée vers l'avant, ouvre la voie respiratoire », explique le Pr Chabolle.

L'intervention, d'une durée de quarante-cinq minutes, est réalisée sous anesthésie générale et en ambulatoire. Le réglage de l'intensité de la stimulation se fait en passant une nuit dans un laboratoire du sommeil.

Une étude internationale parue dans le New England Journal of Medicine a montré un taux de réussite très important de cette méthode, avec un recul de plus de deux ans sur 120 patients atteints d'apnée très sévère. Il existe toutefois des contre-indications à l'implantation du dispositif : une obésité majeure, un âge de plus de 65 ans et une forte fréquence d'arrêts respiratoires (plus de 60 par heure).

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Pierre LABLANCHY - CHRONIMED - dans Concept
commenter cet article

commentaires